Œuvrons pour protéger la filière des fleurs françaises !

Œuvrons pour protéger la filière des fleurs françaises !

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
Fleurs d'Ici a lancé cette pétition adressée à responsables politiques et à

Mesdames et Messieurs les candidats à l’élection présidentielle,

Comme beaucoup de Français, vous allez sans doute acheter des fleurs pour la Saint Valentin, pour votre plaisir, et celui de vos proches.

Vous avez raison. Bonne nouvelle, la France peut compter sur des milliers d'horticulteurs et de fleuristes talentueux, qui améliorent en permanence leurs pratiques et font vivre nos territoires.

Mais,

  • Savez-vous que 85% des fleurs vendues en France viennent de l’étranger ?
  • Qu’un bouquet de 25 roses importées produit autant de CO2 qu’un Paris-Londres en avion ?
  • Que les roses à la Saint Valentin, c’est comme les fraises en hiver. Une faute de goût et un désastre écologique.

Les Pays-Bas, ancien grand producteur de fleurs, se sont désormais transformés en plaque tournante de l'import de fleurs produites à des milliers de kilomètres de l'Europe, par les 4 grands pays producteurs : Kenya, Colombie, Equateur et Ethiopie.

Afin de pouvoir supporter le voyage en avion, ces fleurs sont soumises à des traitements chimiques, dont certains sont interdits par l'Union Européenne.

Par ailleurs, ces fleurs sont produites dans des conditions de travail jugées indignes en Europe, par une main d’œuvre bon marché exposée à ces produits chimiques dangereux.

Ceci n’est pas une fatalité.

Mesdames et Messieurs les Candidats à la présidentielle, accepterez-vous de prendre 3 engagements pour des fleurs locales, de saison, produites dans le respect de la planète et des Hommes ?

Dans le cadre de la Présidence française de l’Union Européenne qui prendra fin au 1er juillet prochain, nous vous engageons à mettre en oeuvre ces 3 mesures à l’échelle européenne :

1. Rendre obligatoire le fait d’indiquer l’origine des fleurs.
Comme pour les fruits et légumes, nous proposons de rendre obligatoire la mention de l'origine des fleurs chez les détaillants afin que chacun.e puisse faire son choix en connaissance de cause;
 

2. Stopper l'importation de fleurs contenant du Thiophanate-methyl ou du Carbendazim, des pesticides interdits par l'Union européenne.
L’enquête « Saint-Valentin : que cachent nos bouquets ? »* révèle que certaines fleurs importées contiennent 2 pesticides interdits par l'UE: le Thiophanate-methyl et le Carbendazim.
Cette mesure pourrait être mise en œuvre très simplement, en étendant aux fleurs les contrôles déjà opérés par l'UE pour les produits alimentaires, et en s’assurant que ces contrôles sont bien opérants.
 

3. Favoriser les fleurs locales dans les cahiers des charges des marchés publics ;
Les administrations peuvent montrer l'exemple. Elles ont le pouvoir de relancer le secteur des fleurs locales, en faisant travailler leurs horticulteurs et fleuristes de proximité. Ils sauront leur fournir des fleurs aussi belles que bonnes. La France peut compter sur près de 1.500 variétés, avec même en hiver des fleurs colorées et originales. Nos mairies, conseils départementaux et régionaux, et toutes nos administrations peuvent faire la différence en faisant confiance à leurs fleuristes et horticulteurs locaux. 

 * Sur le front, documentaire présenté par Hugo Clément, diffusé le 7 février 2022 à 21h sur France 5

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !