RESEAU PISTES CYCLABLES EN VILLE, COHERENT.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Cette pétition veut être fédératrice pour toutes les villes de France, car le problème est commun à Aix, Nice, Reims, Chambery ou Paris, comme à Lyon.

Toulon s'est associé à cette pétition par l'intermédiaire de Gisele REZE. Leur Maire  Hubert FALCO est sollicité.

   Le but de cette pétition est de pousser à multiplier les pistes cyclables CONFORTABLES et SÉCURISÉES, interconnectées entre elles aux CROISEMENTS et permettant de se déplacer TRANQUILLEMENT en ville. Il faut prendre en compte que le vélo électrique va très rapidement s'imposer et aura l'argument séduisant de ne pas demander trop d'effort physique, et donc d'être adopté par une population de plus en plus large en ralliant des moins jeunes, et pour des parcours plus longs. Il faut donc élaborer un réseau COHÉRENT et sécurisé, pour prévenir un besoin qui va augmenter  exponentiellement. Nos élus de MPM doivent saisir l'opportunité, et anticiper!

Pour atteindre cet objectif, je propose qu'aux voies où une piste cyclable est matérialisée par de la peinture entre un trottoir (ou une file de voitures en stationnement!) et une voie de circulation motorisée, soit aménagé un TROTTOIR PLUS LARGE (équivalent aux largeurs additionnées de celle du trottoir + de celle de la piste cyclable matérialisée). Les trottoirs seront protégés de poteaux ou barrières interdisant aux voitures d'empiéter.

Cependant, sans trop de frais, et pour sécuriser immédiatement les cyclistes, je propose:

---Qu'au cas où une piste cyclable mitoyenne d'un trottoir est matérialisée par de la peinture, qu'elle soit sécurisée des voitures qui roulent par une barrière ou par des potelets verts. Ainsi, la piste serait aussi à l'abri des voitures qui seraient tentées de s'y garer. Ce serait la garantie donnée par nos élus que la piste, dédiée aux vélos leur est bien réservée. Si même il y avait un bourrelet de béton, comme pour délimiter les couloirs de bus, les voitures mordraient moins sur la piste...

---Dans le cas où la piste est entre une file de voitures garées et une voie de voitures en déplacement, il faut INTERVERTIR la piste cyclable et la file de voitures garées. Le cycliste sera ainsi préservé des voitures qui roulent par les voitures garées. Une petite bordure béton, comme pour les voies de bus, à gauche de la piste cyclable, permettra aux automobilistes de respecter leur limite de stationnement, pour qu'ils n'empiètent pas sur la piste dédiée aux vélos. Cela évitera de voir des pistes dessiner une baillonnette, quand elles passent d'un tronçon où il y a voitures garées à un tronçon où il n'y a pas de voitures garées...

Que le "tourner à droite" soit autorisé pour les cyclistes, pendant le feu rouge. Ceci pour ne pas les mettre en danger quand un camion ou autobus tourne à droite au feu vert. Cliquez sur le lien 1, pour mieux comprendre.

Et pour comprendre les difficultés d'un cycliste qui circule en ville...voir le lien 2.

Combler le petit dénivelé qui subsiste entre la chaussée et la reprise de la piste cyclable, sur un trottoir ( Prado, Michelet). Pénible quand c'est répétitif sur un trajet...

Les villes offriront ainsi des réseaux SÉCURISÉS profitant simultanément aux CYCLISTES, aux fauteuils roulants d'HANDICAPÉS , aux POUSSETTES et LANDAUS ainsi qu'aux PIÉTONS, puisque les TROTTOIRS seront PLUS LARGES. La POLUTION baissera par l'accroissement d'usagers qui troqueront leur voiture pour une solution plus écologique et plus saine, comme ce qui se voit dans les pays nordiques. Voir lien 3.
A Marseille, c'est différent, c'est actuellement la ville, surtout dans les quartiers nord, la moins cyclable de France! Voir lien 4 (Effrayant!). Le bon exemple est à Grenoble!

De plus, plan des pistes cyclables des grandes villes doit être élaboré pour plus de clarté et pour aider à circuler. Des chemins trop étroits au passage des voitures peuvent contribuer à étoffer ce réseau parallèle. Des panneaux d'indication "PISTE CYCLABLE" sur fond vert, doivent y être installés.

Actuellement, on voit des pistes cyclables encombrées de voitures garées qui entravent leurs accès. Des procès verbaux sont dressés rarement mais ne libèrent pas ces pistes et ne trouvent qu'intérêt à donner du travail à la municipalité en ponctionnant les automobilistes. On reste dans une logique répressive mais ni dissuasive ni pédagogique. Pour exemples malheureux, la rue qui passe devant l'entrée de la maternité de l'hôpital St Joseph, le Bvd de Maillane (qui vient d'être réaménagé!), le Bvd Barral, ou le Bvd Romain Rolland, dès qu'il y a des commerces qui justifient l'encombrement. Des barrières suffiraient à interdire l'empiètement aux voitures! Raymond Teissiere et Gaston Ramon seraient assez larges pour connecter Dromel à Rabatau et Michelet et constituer un vrai maillage localement.

Laisseriez-vous VOTRE ENFANT rouler dans les conditions actuelles pour aller au lycée ou chez un ami? Vous aurez à prendre encore votre voiture, pour plus de tranquillité... et plus de circulation et de POLLUTION.

L'expérience des stations de vélos, quand elles existent, disséminées à travers les villes, a foiré car il MANQUE un réseau cyclable COHÉRENT et SÉCURISÉ. Le vélo sans la piste ne suffit pas!

SOUTENEZ cette initiative. PARLEZ-EN autour de vous, et par les RÉSEAUX SOCIAUX, pour FAIRE PRESSION sur nos élus, pour nous faire des villes plus HUMAINES, plus CONFORTABLES et plus SAINES.

DANS L'INTÉRÊT DE TOUS !!!

Pensez à laisser un COMMENTAIRE pour dire pourquoi vous votez et ce qu'on peut faire de plus! Chacun peut apporter son idée.

MERCI.

 LIENS:

1- https://www.facebook.com/groups/687494554637741/permalink/1341085265945330/

2- https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1562057440504415&id=266677330042439

3- https://youtu.be/XuBdf9jYj7o

4- https://www.facebook.com/VTTMarseille/videos/1037430613059634/ Parcours Porte d'Aix-Pelletan-Strasbourg.

 

 

 



Remy compte sur vous aujourd'hui

Remy BOCCARA a besoin de votre aide pour sa pétition “RESEAU PISTES CYCLABLES EN VILLE, COHERENT.”. Rejoignez Remy et 558 signataires.