ARRÊTONS LA SPÉCULATION IMMOBILIÈRE À PARIS !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


ARRÊTONS LA SPÉCULATION IMMOBILIÈRE À PARIS


L'IMPOSSIBLE CONDAMNATION DE DANIELLE SIMMONET.

Nous soussignés, demandons la réquisition des immeubles vides à Paris et l’expropriation de leurs logements des parasites de la finance, des rentiers du logement insalubre et autres spéculateurs, afin de les loger dans des HLM avec des loyers représentant 27 % de leurs revenus. Ainsi, des moyens considérables seront dégagés pour les offices HLM.

Des milliers de familles à bas revenus et des précaires pourraient être logés dans les "beaux" quartiers à Paris qui retrouverait sa classe populaire. Cette mesure permettrait aussi d’assurer une certaine mixité sociale.

Plutôt que de s’attaquer à la spéculation immobilière dans la capitale, à la baisse des APL et à la montée de la précarité et du chômage, certains donneurs de leçons, souvent classés "à gauche", ont choisi de s’attaquer à DANIELLE SIMMONET et la somment de quitter son logement à la RIVP (qui n'est pas un logement social mais un loyer libre) au motif qu’elle aurait 4 807 € de revenus mensuels bruts (donc moins en net) et paierait un loyer de  1300 € qui représente à minima 27 % de ses revenus.

Ces donneurs de leçons  se sont-ils seulement interrogés sur la part des revenus consacrés au loyer pour le logement  dans la capitale. Selon les chiffres de l’ADIL cette part était de 13% en 1984 et de 23% en 2006.

La spéculation immobilière a fait aujourd’hui grimper cette part à 34% en 2015 (derniers chiffres connus).

Ainsi, plutôt que de s’attaquer aux causes de cette spéculation, ces mêmes donneurs de leçons préfèrent s’acharner contre la seule élue de gauche à Paris qui réponde toujours présente à toutes les sollicitations syndicales et participe à toutes les luttes, aidant ainsi à donner de la visibilité aux précaires invisibles, qu’elles soient femmes de chambre de la sous-traitance, chauffeurs d’UBER ou autres.

Nous, soussignés, dénonçons cet acharnement qui constitue, au-delà de DANIELLE SIMMONET, une nouvelle attaque contre ceux qui ne se résignent pas au triomphe du libéralisme dans notre pays.

LÉVY Claude, dirigeant au syndicat CGT des Hôtels de Prestige et Économiques, adhérent insoumis du Parti Communiste Français.

 



claude compte sur vous aujourd'hui

claude LEVY a besoin de votre aide pour sa pétition “REGIE IMMOBILIERE DE LA VILLE DE PARIS : L'IMPOSSIBLE CONDAMNATION DE DANIELLE SIMMONET.”. Rejoignez claude et 155 signataires.