Baisse du tarif des transports des collégiens et lycéens dans l’Eurométropole

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Pour la baisse du tarif et l’amélioration de la qualité de service des transports des collégiens et lycéens dans l’Eurométropole

Depuis Janvier 2017, les communes rurales d’Achenheim, Hangenbieten, Kolbsheim, Breuschwickersheim et Osthoffen ont fait leur entrée dans la grande Eurométropole. Ce changement administratif s’est notamment soldé par une augmentation considérable du coût du transport scolaire, qui pour l’année scolaire passée était en partie pris en charge par le Conseil Général du Bas-Rhin (transfert des compétences transport à l’Eurométropole en 2017). Rappelons que ce transport scolaire en milieu rural est indispensable étant donné l’absence constatée d’infrastructures permettant l’exploitation d’autres moyens de transport tels que le vélo ou encore la marche à pied. Ainsi et à service identique d’une année scolaire à l’autre, les habitants de ces 5 communes se sont vus contraints de basculer sur la carte Badgéo de la Compagnie de Transport Strasbourgeois (CTS) et ont vu passer le tarif du bus pour un collégien de 90€ à 266€ par an (soit une augmentation de 195% !!!...) et pour un lycéen de 135€ à 266€ par an (soit une augmentation de 97% !!!...). Cette augmentation excessive représente un surcoût pour toutes les familles, sachant que toutes les familles ayant un ou plusieurs enfants scolarisés en maternelle ou en primaire seront tôt ou tard concernées. De plus, ce surcoût n’est pas justifié dans certains cas au regard de la qualité médiocre du service proposé (prenons à titre d’exemple le cas de la ligne LS 63 reliant Kolbsheim à Achenheim dont la fréquence au regard de l’égalité d’accessibilité aux service publique est inacceptable).

Notre démarche n’est pas d’exiger la gratuité totale de ce transport mais tout simplement de demander la mise en place d’une tarification réellement adaptée et d’un service de qualité pour toutes et tous. C’est pourquoi nous souhaitons l’ouverture de négociations avec l’Eurométropole afin de permettre la mise en place, comme c’est le cas déjà dans de nombreuses autres métropoles françaises, d’une nouvelle tarification dite « abonnement scolaire 2 allers-retours » dans l’offre actuelle de la CTS. Cette nouvelle tarification ne se substituerait en aucun cas à l’abonnement actuel « 4 - 18 ans » donnant accès pendant toute l’année civile à l’ensemble du réseau CTS, mais permettrait d’adapter plus justement l’offre à la demande, permettant ainsi de gommer, du moins partiellement, les disparités entre les habitants de l’hyper-centre et ceux de la périphérie de l’Eurométropole. A terme, notre démarche devrait non seulement bénéficier aux habitants des 5 communes nouvellement entrées, mais également de manière plus globale à l’ensemble des habitants de l’Eurométropole qui en verrait l’utilité.

Modalités et condition de notre proposition d’Abonnement dite « Scolaire 2 allers-retours » :

- 90€ / Année Scolaire, valable sur tout le réseau CTS permettant à l’élève de se rendre dans son établissement scolaire et de revenir à son domicile chaque jour scolaire de l’année. L’abonnement ne serait donc pas valide en période de vacance scolaire ou pendant les week-ends et ne permettrait à l’enfant que de se rendre d’un point A (domicile) à un point B (établissement scolaire).

- une tarification dégressive en fonction du nombre d’enfants scolarisés dans le secondaire, avec un abonnement bénéficiant d’une réduction de 50% pour le deuxième enfant, puis la gratuité à partir du troisième.

Pour nous, pour nos enfants, mobilisons-nous, agissons tous ensemble afin de devenir enfin des acteurs de la vie publique !



Les parents d'élèves de Kolbsheim et de Breuschwickersheim compte sur vous aujourd'hui

Les parents d'élèves de Kolbsheim et de Breuschwickersheim a besoin de votre aide pour sa pétition “Rectrice de l'Académie de Strasbourg Madame Sophie BEJEAN: Baisse du tarif des transports des collégiens et lycéens dans l’Eurométropole”. Rejoignez Les parents d'élèves de Kolbsheim et de Breuschwickersheim et 272 signataires.