Parents d'élèves en lutte pour le maintien d'une SEGPA et de la classe ULIS à Soultz

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Le Conseil Départemental du Haut-Rhin et le Rectorat de Strasbourg, main dans la main, pour faire des économies sur le dos des enfants en difficultés.

SUPPRESSION DE LA SEGPA et de la classe ULIS au COLLEGE R. BELTZ - SOULTZ
Le Conseil Départemental a décidé, sans étude pédagogique préalable, de transférer la totalité de la section SEGPA du collège R. Beltz, vers le collège Grünewald de Guebwiller. Ceci a été motivé plutôt par une économie financière : le Rectorat économise un poste de Directeur et le Conseil Départemental fait, lui, l’économie de l’entretien et la rénovation des locaux.
L’intérêt des enfants n’a jamais fait partie de leurs préoccupations.

 Le transfert de ces élèves de SEGPA vers le collège de Guebwiller est fortement dommageable puisque ces élèves sont très bien intégrés au collège de Soultz. Ils bénéficient d’un bon suivi grâce à une équipe pédagogique dynamique et performante et au petit nombre d’élèves. C'est une condition incontournable pour la prise en charge et la réussite de ces enfants dans une section SEGPA. En effet, ces élèves ont besoin de repères solides et de confiance, en raison de leurs parcours particuliers. Ils vont se retrouver dans un autre établissement, dans une section SEGPA bien plus importante. Les enseignants devront vraisemblablement faire face à des problèmes d’autorité et de conflits plus importants en raison de ce regroupement d’enfants en difficultés sociales et scolaires. La pédagogie s’en trouvera affectée et ne sera pas viable selon les professeurs. Pour le bon fonctionnement d’une SEGPA, le nombre d’élèves ne doit pas excéder plus de 50 enfants.
Ces enfants en difficulté se retrouveront entassés dans une grosse section SEGPA de 100 élèves !!!!

Cette décision impacte également une classe ULIS (Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire) qui existe au collège R. Beltz depuis 2 ans. Les élèves concernés ont des difficultés diverses (troubles des fonctions cognitives ou spécifiques) qui ne leur permettent pas une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire. Ils ont besoin d’aménagements et d’adaptations pédagogiques. Ils doivent recevoir un enseignement adapté qui met en œuvre les objectifs prévus par le projet personnalisé de scolarisation, pour concrétiser à terme un projet d'insertion professionnelle et ainsi s’insérer dans la société. Ils sont principalement en inclusion en SEGPA pour des enseignements généraux (maths, français, histoire-géographie, …) et ateliers (cuisine, travail du bois). Sans la SEGPA, cette classe ULIS ne pourra plus fonctionner efficacement et les projets personnalisés des élèves ne pourront pas être reconduits.

Les autorités ne donnent aucune solution de rechange pour le fonctionnement de cette classe ULIS pour pérenniser les inclusions en SEGPA et l’enseignement adapté. Dans cette décision sans concertation où l’argent a été la seule motivation, l’insertion de ces enfants dans la société a été complètement occultée.

    



Jean -Marc compte sur vous aujourd'hui

Jean -Marc HEGY a besoin de votre aide pour sa pétition “Rectorat de Strasbourg: Contre la suppression de la section SEGPA du college Beltz de Soultz”. Rejoignez Jean -Marc et 217 signataires.