Sauver nos conditions de formation au Lycée Claude Monet

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Le 11 janvier, la cité scolaire Claude Monet a été le siège d'un fort mouvement de grève à l'appel des syndicats et de personnels non syndiqués. En cause, les difficultés croissantes pour l'aide et l'encadrement des élèves au collège comme au lycée.

Ainsi le Centre de Documentation et d'Information voit ses horaires d'ouverture réduits de 12h. Les dotations en baisse du rectorat ne permettent plus d'accueillir dans de bonnes conditions les élèves en situation de handicap, en particulier avec un nombre insuffisant d'emplois d'Aide à la Vie Scolaire (AVS). Enfin, deux postes de surveillance manquent encore au collège, dégradant les les conditions d'étude et de travail.

Nous soutenons nos professeurs en grève. Nous ne pouvons pas
accepter la dégradation des conditions de travail et d'enseignement au sein de notre établissement. Le Rectorat doit entendre nos demandes et y répondre, afin que nous puissions étudier dans de bonnes conditions.


Nous demandons :
– Le maintien du poste d'aide-documentaliste, dont le contrat n'est pas reconduit,
car l'accès au CDI est fondamental pour les élèves et les étudiants de prépa.
– Le renouvellement d'un contrat au secrétariat
– le recrutement d'assistants d'éducation afin d'assurer les surveillances et
permettre aux AED déjà en poste de travailler dans des conditions convenables.
– Le recrutement d'Assistants de Vie Scolaire pour les élèves en situation de
handicap, afin de leur permettre d'étudier dans de meilleures conditions.



Jeunes Communistes compte sur vous aujourd'hui

Jeunes Communistes PARIS SUD a besoin de votre aide pour sa pétition “Rectorat de Paris : Sauver nos conditions de formation au Lycée Claude Monet”. Rejoignez Jeunes Communistes et 105 signataires.