Sauvons la reprographie au lycée Aristide Briand!

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Les personnels du lycée Aristide Briand, réunis en assemblée générale, se déclarent déterminés à œuvrer au maintien du poste de reprographie et de leur collègue Christel ROSA, salariée chargée des travaux de reprographie, pour les raisons suivantes, que vous aviez déjà reconnues à la rentrée 2017 en lui attribuant ce poste :

1) Ce service est vital pour les besoins pédagogiques de toutes les équipes enseignantes ainsi que les besoins des administratifs de la cité scolaire. Les besoins de reprographie des enseignants correspondent à la mise en œuvre de leur enseignement, de leur liberté pédagogique. La conception des cours et leur mise en œuvre demandent de pouvoir s'appuyer sur une logistique performante et adaptée à l'envergure de l'établissement. D’autre part, pour les personnels administratifs surchargés de travail puisqu’ils fonctionnent à effectifs réduits, ce poste représente un appui indispensable pour pouvoir continuer à exercer leurs missions. Pour rappel, l’établissement s’étend sur 14 hectares et 8 bâtiments.

2) Le coût unitaire d'une photocopie s’élève à 0,0051 euro, soit un montant deux fois inférieur à celui des autres copieurs de l'établissement (0,0104 euro). Le nombre de copies réalisé sur l’année civile 2017 s’élève à 1 941 444 copies. Plutôt que d'engager de lourdes dépenses sur de nouveaux équipements qui s'avéraient indispensables, mieux vaut conserver un équipement qui permet d'alléger considérablement la facture.

3) Le contrat avec le prestataire XEROX sur le copieur professionnel court jusqu'en 2020 et ne pourra être remis en cause sans de lourdes compensations financières. Alors que nos gouvernants se targuent d'être les garants de la lutte contre ce qu'ils nomment le « gaspillage » de l'argent public, nous demandons que ce contrat soit mené à son terme avec le maintien d'un personnel formé pour l'utilisation de cet équipement.

4) Notre collègue Christel ROSA a fourni depuis son arrivée un travail de grande qualité. Son contrat peut être requalifié en emploi administratif et elle souhaite rester à ce poste. Nous ne pouvons accepter que ces personnels, aux contrats déjà très précaires, soient abandonnés du jour au lendemain sans solution et en cours de formation.


En conséquence, alors que l'établissement fait déjà face depuis plusieurs années à des mesures d'austérité qui pénalisent lourdement les élèves et leurs familles ainsi que les personnels ; alors que nous venons d'achever une nouvelle année complète sans assistante sociale ; alors que le manque de personnels d'enseignement, d'éducation ou administratif apparaît déjà comme incompatible avec la garantie des missions du service public, nous considérons qu'il n'est plus possible d'en accepter davantage.

C'est pourquoi nous exigeons qu'une solution soit rapidement proposée pour le maintien de la collègue Christel ROSA à la rentrée 2018 et qu'à plus long terme l'emploi de « Responsable de la reprographie » soit pérennisé au lycée Aristide Briand.

Si aucune négociation n'était menée, l'assemblée générale déclare que les personnels en tireraient les conséquences et prendraient leurs responsabilités dès le premier jour de la rentrée 2018, en n'acceptant de continuer à exercer leurs missions que dans des conditions viables pour les usagers du service public, les élèves et leurs familles.

Les organisations syndicales représentatives de l’établissement déposent conjointement un préavis de grève à partir du jour de la rentrée scolaire des élèves 2018.



sections syndicales du lycée Aristide Briand compte sur vous aujourd'hui

sections syndicales du lycée Aristide Briand a besoin de votre aide pour sa pétition “Rectorat de l'Académie de Rouen: Sauvons la reprographie au lycée Aristide Briand!”. Rejoignez sections syndicales du lycée Aristide Briand et 210 signataires.