BAC LOCAL, BAC INÉGAL

BAC LOCAL, BAC INÉGAL

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Maïwen MOREAU a lancé cette pétition adressée à Rectorat de l'académie de Clermont-Ferrand

                                                     PÉTITION

 

Madame, Monsieur, nous sommes élèves de première au Lycée René Descartes et nous souhaitons attirer votre attention afin de faire entendre nos voix.

Mardi 4 février à 10h a eu lieu l’épreuve d’anglais. Cependant cette épreuve s’est déroulée dans de regrettables conditions. En effet :

 


  • Seulement 9 classes de première sur 11 ont passé l’examen.
  • Le sujet proposé par le rectorat était « First World War », un axe qui n’avait pas encore été étudié en cours. Nous avons donc révisé nos cours d’anglais pour être finalement interrogé sur un des axes qui n’a pas encore traité en classe (la banque de données n’a été ouverte que le 9 décembre, comment étudier autant de sujets en si peu de temps ?). Pour cet examen, nous avons étudié 2 sujets sur les 6 devant être vus dans l’année scolaire, les enseignants refusant d’en choisir un, jugeant cet examen injuste, le rectorat l’a fait pour eux. Naïfs que nous sommes, nous n’avions pas compris que passer son bac et jouer à la loterie, signifiaient la même chose.
  • Enfin une seule classe a étudié la Première Guerre mondiale, et cette classe a eu la chance de faire la Compréhension orale qui nous a était donnée. Ils possédaient donc la correction de cette dernière, ce qui montre bien, comme le pressentaient nos enseignants l’inégalité de cet examen.


Les conditions pour passer l’examen était elles aussi déplorables :


  • Premièrement les élèves étaient 35 par salle ainsi les élèves du fond entendaient moins bien.
  • Deuxièmement les élèves, non évalués, sont venus taper aux fenêtres afin de demander le sujet, empêchant ainsi les autres élèves de se concentrer (pour rappel, la compréhension orale est l’écoute d’un texte audio).
    Le son était de mauvaise qualité pour certaines salles.

Ainsi plusieurs questions subsistent :

Les 2 classes qui ne sont pas passées aujourd’hui auront elles un autre sujet ? Si oui, un sujet sur un axe étudié ou bien garderont ils le même sujet et seront ils avantagés par rapport à nous ? Enfin cette classe déjà interrogée sur cette compréhension orale sera t-elle notée différemment ou sera t-elle elle aussi avantagée au dépens d’autres élèves ?
 
Quand dans un même lycée, on constate déjà autant d’iniquité, qu’en sera t-il au niveau national ou ne serait-ce qu’au niveau régional ?
 
L’enseignement est basé sur le principe de l’égalité des chances, qui est le coeur même des valeurs démocratiques. La reforme de Monsieur Blanquer met-elle fin à ce principe fondamental ?

 

Une question importante subsiste, les élèves restent-ils vraiment égaux entre eux ?

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !