Pour un plan d'urgence dans l'éducation sur l'ouest guyanais

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Pétition pour plus de moyens dans l'Ouest et une meilleure gestion de la crise Covid

Monsieur le Recteur, Monsieur le Président de la CTG

La situation dans les établissements scolaires de l’ouest est alarmante.

À la dégradation continue des conditions d’enseignements vient s’ajouter la gestion inopérante de l’épidémie de COVID.

La vague épidémique que nous subissons de plein fouet dans nos classes est dévastatrice. Il n’est pas possible, par manque de moyens, d’assurer les gestes barrières minimum. Le nombre de cas, aussi bien chez les élèves que chez les enseignants est en très forte augmentation. La gestion des cas Covid+ et contact est inefficace. Le manque d’information de la part de nos administrations est patent. Dans ces conditions, nous ne pouvons pas garantir au mieux la sécurité de l’ensemble de la population des établissements. Cette situation inquiétante est fortement anxiogène.

Nous réclamons :

Des moyens humains pour suppléer les infirmières, les directeurs d’écoles et les vies scolaires,
Un enseignement en demi classe au primaire et au secondaire,
Une information régulière et transparente dans chaque établissement.

Nous avons appris que les enveloppes horaires de fonctionnement des établissements de l’Ouest guyanais que vous proposez pour l’année 2021-2022 rendraient de plus en plus difficile notre mission d’enseignement. Cette dégradation continue depuis plusieurs années est aggravée par des réformes qui maltraitent les équipes, les élèves et leurs familles.

Nous réclamons :

Une enveloppe horaire permettant un dispositif REP+ à 22 élèves par classe,
Des renforts en moyens humains dans les vies scolaires et dans les équipes enseignantes.

L’essor démographique entraîne une surpopulation dans tous les établissements. Les conditions de travail sont fortement dégradées (classe en bungalow, vie scolaire en sous effectifs, heures supplémentaires en augmentations). Le retard pris sur les constructions équivaut à 1 collège et 1 lycée !

Nous réclamons :

La mise à disposition d’un ou deux établissements provisoires du second degré (un collège, un lycée),
Anticipation du collège 7,
Accélération de la livraison du lycée 4.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le Recteur, Monsieur Le Président de la CTG, à nos salutations les plus respectueuses.

Les enseignants de l’Ouest, l’intersyndicale FO, SNES-FSU, STEG-UTG, SUD