AESH : pour un statut et un vrai salaire, pour l'abandon des PIAL

AESH : pour un statut et un vrai salaire, pour l'abandon des PIAL

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Intersyndicale 21 a lancé cette pétition adressée à Rectorat de Dijon

Loin des promesses ministérielles, la généralisation des PIAL (Pole Inclusif d’Accompagnement Localisé) à la rentrée 2020 a confirmé les craintes des collègues et des syndicats quant à la dégradation des conditions de travail des AESH mais aussi d’accueil des élèves.

Nous, soussignés, personnels de l'Education Nationale de Côte-d'Or, constatons que :

- les AESH sont des personnels indispensables dans les établissements scolaires,

- le Ministre refuse de mieux les rémunérer et d'améliorer leurs conditions de travail,

- la mise en place des PIAL, au contraire, les dégrade (mobilité, flexibilité, multiplication des accompagnements,...)

- la Rectrice ampute leur salaire d’au moins 5 % en ne respectant pas la circulaire du 5 juin 2019.

Il est donc urgent que le Ministre de l'Education Nationale entende leurs revendications.

Nous, soussignés, avec nos organisations syndicales, exigeons :

- la création d'un statut de la Fonction Publique pour reconnaître le métier d'AESH,

- une revalorisation salariale et la possibilité de contrats à temps complet

- l'abandon des PIAL et la politique de mutualisation des moyens

- un recrutement d'AESH pour des accompagnements à la hauteur des besoins

- le respect de la circulaire du 5 juin 2019 pour le calcul de leur rémunération

L'intersyndicale 21 : CGT Educ'action 21, FNEC-FO 21, FSU, SNALC, SUD Éducation Bourgogne

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !