Sauver le CAP Hôtellerie-Restauration du Lycée Camille Jullian de Marseille

0 personas firmaron. ¡Ayuda a conseguir 500!


Nous avons un sacré souci au lycée professionnel Camille Jullian, à Marseille, où je suis enseignant contractuel : la fermeture arbitraire, je dirais violente, du CAP Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant pour la rentrée scolaire 2018.
 
En y regardant de plus près, nous nous apercevons qu'une nouvelle "cartographie" de la distribution du savoir et des connaissances est en train d'être mise en place, bien sûr au détriment des usagers (familles, élèves, professeurs, employés, employeurs potentiels...) mais au profit… au profit… d’on ne sait pas vraiment qui…

Il ne s’agit aucunement d’un cas isolé : la presse nous relate, parmi d’autres, les fermetures d’un CAP Installateur Sanitaire à Château-Chinon, ou d’un CAP Réparation en Carrosserie à Niort, dans les mêmes conditions arbitraires et le même mépris d’une profession qui a besoin d’une main-d’œuvre qualifiée.

La région PACA affiche en effet le secteur de l’hôtellerie-restauration-alimentation comme la première famille de métiers en tension (http://www.orientationpaca.fr/Contenu/metiers-en-tension Aujourd’hui, 06 février 2018, Pôle Emploi répertorie 655 offres d’emploi de serveur, soit 10% des annonces nationales, sur la région PACA. Ces postes ne pourront être pourvus par des personnels qualifiés, préparés aux exigences de ce métier, et ne pourront déboucher sur des contrats stables.

D’un autre côté, les élèves du CAP CSHCR du lycée Camille Jullian, situé en Zone d’Education Prioritaire (ZEP), n’ont pas les prérequis pour intégrer un lycée hôtelier prestigieux. Nous travaillons avec eux au quotidien les savoir-être et savoir-vivre  comme premier objectif pour faire de ces élèves des hommes et des femmes prêts à aborder la vie professionnelle ! C’est sur ce socle solide que leur apporte le lycée Camille Jullian que nos élèves déploient des aptitudes techniques et professionnelles remarquables, soulignées par leurs maîtres de stage et futurs employeurs. Priver des jeunes de ZEP d’un enseignement professionnel adapté revient à pénaliser une deuxième fois ceux qui sont le moins favorisés…

Je ne suis pas partisan de la théorie du complot mais il y a une restructuration certaine de notre société qui ne va pas vers le mieux pour LA PERSONNE ! Je vous invite, en signant cette pétition, à nous aider à résister à cela !



Hoy: Denis cuenta con tu ayuda

Denis Deblevid necesita tu ayuda con esta petición «Rectorat Académie Aix-Marseille: Sauver le CAP Hôtellerie-Restauration du Lycée Camille Jullian de Marseille». Súmate a Denis y 432 persona que han firmado hoy.