Petitioning Ministre du logement Cécile Duflot and 18 others

Raccordez-nous à l'électricité : Mon conjoint, handicapé, en a besoin !

Mon conjoint Thierry, handicapé à plus de 85 %, souffre d'une lourde pathologie qui peut être mortelle et il doit être assisté par des équipements électriques. Mais depuis plus de 6 ans, la mairie refuse de raccorder notre maison à l'électricité, alors que nous en avons cruellement besoin.

Nous vivons dans un hameau de quelques habitations non loin d'Agde, à Vias exactement. Alors que d'autres maisons de ce hameau sont raccordées, la nôtre et celle d'une vieille dame ne le sont pas.

Pourtant, Thierry a besoin d'équipements électrique en permanence : il souffre d'une insuffisance respiratoire et doit être assisté par un bronchodilatateur et par une ventilation nocturne pour le faire respirer. Pour survivre, nous utilisons un groupe électrogène, qui nous coûte près de 800 euros d'essence par mois (sans compter les prix des groupes électrogènes qui ont une durée de vie d'approximativement 18 mois), alors que mes revenus sont très limités et que mon conjoint vit grâce à ses indemnités handicap, soit 700 euros par mois.

Nous n'avons pas le choix; nous avons dépensé près de 20 000 euros ces trois dernières années pour permettre à mon conjoint de survivre, et là, nous arrivons au bout de nos ressources.

Thierry habite cette maison depuis plus de 17 ans. Le Maire lui oppose aujourd'hui que ce terrain est en zone verte et qu'il ne peut raccorder des maisons construites dans ces zones. Mais alors, pourquoi avoir raccordé les maisons voisines? De plus, un transformateur pouvant alimenter (aux dires d'EDF) un, voire deux lotissements, se trouve à 80 mètres de notre habitation.

Nous  avons signalé notre situation aux autorités, mais rien n'y fait. Le médecin de mon conjoint a même écrit un courrier au Maire pour lui faire comprendre que cela était une question de vie ou de mort pour lui, mais la mairie ne veut rien entendre.  

Nous sommes à bout de force, nous avons besoin de votre aide. S'il vous plait, signez cette pétition et partagez-là autour de vous. Si nous sommes des milliers, le maire devra agir et enfin accepter de raccorder notre maison au réseau EDF.
Letter to
Ministre du logement Cécile Duflot
Ministre de la Santé Marisol Tourraine
Président du Conseil général de l'Hérault André Vezinhet
and 16 others
Elus d'Agde, Conseil général de l'Hérault Sébastien Frey
Service de raccordement ERDF Méditerranée
6ème Adjoint au Maire, chargé des Réseaux Publics, Bâtiments Communaux, Travaux Patrick HOULES
2ème Adjoint au Maire de Vias, chargé de l'Urbanisme, Affaires rurales et territoire Jean-Louis JOVIADO
1er adjoint au Maire de Vias, chargée des Affaires Sociales Josiane BUCHACA
Maire de Vias Richard MONEDERO
Maison des Personnes Handicapées de l'Hérault
Préfet de région - Préfet de l'Hérault Pierre de BOUSQUET
Conseillère chargée des relations avec la Presse - Ministère de la Santé Mayada BOULOS
Secrétaire d’Etat chargée à la Santé Nora BERRA
rattachée au Ministère de la Santé Ingrid SAUVAGET
Conseiller chargé de l’organisation territoriale des soins François CREMIEUX (Ministère de la santé)
Conseiller auprès de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé Benjamin GRIVAUX,
Directeur adjoint chargé des personnes handicapées Axel CAVALERI (Ministère de la Santé)
Président de la République française Monsieur François Hollande
Médiateur national de l'énergie Denis MERVILLE (Médiateur national de l'énergie)
Thierry Morellon, handicapé à plus de 85 %, souffre d'une lourde pathologie qui peut être mortelle et il doit être assisté par des équipements électriques. Mais depuis plus de 6 ans, la mairie de Vias où il réside refuse de raccorder sa maison à l'électricité, alors qu'il en a cruellement besoin.

Il vit dans un hameau de quelques habitations où toutes les autres maisons sont raccordées, à l'exception de la sienne et de celle d'une de ses voisines.

Pourtant, Thierry Morellon a besoin d'équipements électrique en permanence : il souffre d'une insuffisance respiratoire et doit être assisté par un bronchodilatateur et par une ventilation nocturne pour le faire respirer. Pour survivre, il utilise un groupe électrogène, qui lui coûte près de 800 euros d'essence par mois (sans compter les prix des groupes électrogènes qui ont une durée de vie d'approximativement 18 mois), alors que ses revenus sont très limités (il vit grâce à ses indemnités handicap, soit 700 euros par mois).

Lui et sa compagne ont dépensé près de 20 000 euros ces trois dernières années et arrivent au bout de nos ressources.

Thierry Morellon habite sur ce terrain depuis plus de 17 ans. Le Maire lui oppose aujourd'hui que ce terrain est aujourd'hui en zone verte et qu'il ne peut raccorder des maisons construites dans ces zones. Mais alors, pourquoi avoir raccordé les maisons voisines? De plus, un transformateur pouvant alimenter (aux dires d'EDF) un, voire deux lotissements, se trouve à 80 mètres de son habitation.

Il a signalé sa situation aux autorités (Préfecture, Mairie, Ministère de la Santé), mais rien n'y fait. Son médecin a même écrit un courrier au Maire de Vias pour lui faire comprendre que cela était une question de vie ou de mort pour lui.
Nous vous demandons instamment de faire preuve d'humanité et de responsabilité et d'intervenir dans cette affaire.