17pasplus

17pasplus

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
17pasplus.be a lancé cette pétition adressée à Région Wallonne

17 éoliennes sont aujourd'hui en activité autour de quatre petits villages de la Botte du Hainaut (Renlies, Solre-Saint-Géry, Barbençon et Vergnies) et c'est une bonne chose pour la planète.

Mais aujourd'hui  nous avons besoin de votre aide car les promoteurs éoliens veulent aller trop loin en installant 12 éoliennes de plus.

Malgré les recours des riverains et de la Commune de Beaumont, un premier parc de 7 éoliennes (Renlies 1) a été « autorisé » en juin dernier par les ministres Tellier et Borsus. Un recours contre cette décision a été introduit par la Commune de Beaumont au Conseil d’Etat. Nous attendons la décision définitive.

Non rassasié, le promoteur fait aujourd’hui une demande pour 5 éoliennes supplémentaires (Renlies 2). À supposer que toutes les autorisations d’exploitation soient accordées, on serait ainsi à terme en présence d’un ensemble démesuré et peu organisé de 29 éoliennes dont les impacts sont totalement inacceptables que ce soit pour la qualité de vie des habitants, la qualité paysagère des lieux, le patrimoine bâti et la biodiversité, particulièrement riche sur les sites retenus.

Le parc projeté affectera de manière irrémédiable la qualité paysagère et patrimoniale avérée des quatre villages tout proches qui ont gardé jusqu’ici leur authenticité et leur attrait touristique à quelques encablures des Lacs de l’Eau d’Heure. Barbençon fait partie des « Plus Beaux Villages de Wallonie ». Les photos-montages disponibles sur notre site internet www.17pasplus.be montrent que la pression visuelle constituera pour tous les villages un impact irrémédiable.

L’étude d’incidences montre également l’intérêt biologique majeur du site d’implantation et de son périmètre proche. De nombreuses espèces protégées et en déclin fréquentent celui-ci comme territoire de nidification, de chasse, de migration ou de repos : Cigogne noire, Milan royal, Grand-duc d’Europe, Chouette Athéna, Faucon pèlerin, Alouette des Champs, Loriot d’Europe, Busard Saint-Martin, Tourterelle des Bois, Grande Aigrette, Vanneau huppé, Caille des Blés, Perdrix grise, chauve-souris (Pipistrelles, Noctules, Grands Murins), etc. Toutes ces espèces sont reconnues sensibles à l’éolien soit en termes de risques de collision, soit en termes d’effarouchement lié à l’effet barrière des éoliennes. Elles font l’objet d’une protection stricte par la loi. L’implantation d’un parc éolien dans un tel écrin biologique est totalement inappropriée et tout à fait incompatible avec la préservation de la biodiversité.

Que ce soit au niveau du bruit ou des effets d’ombrage, l’étude d’incidences met en évidence les nombreuses nuisances générées par un parc éolien gigantesque quant à la qualité de vie des habitants, avec une pression inacceptable pour ceux des zones d’habitat proches et des maisons isolées.  En de maints endroits, les normes de bruit et d’effets stroboscopiques se rapprochent en permanence des valeurs-limites autorisées et sont même dépassées. L’impact cumulatif des différents parcs au niveau du bruit est ahurissant en période nocturne.

Avec un projet de près de 30 éoliennes, nous disons que toutes les limites de l’acceptable sont désormais franchies et nous nous opposons à une telle atteinte à l’intégrité de notre région, de son patrimoine et de son cadre de vie.

Nos quatre villages ont donc aujourd’hui besoin de vous et lancent aujourd'hui un SOS.  Nous disons « 17 éoliennes, pas plus ! » Joignez-vous à leur cri d’alarme en signant leur pétition.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !