Maintien des Classes à Horaire Aménagé MAITRISE (CHAM voix/chant) à Lyon

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Lyon, 2ème ville de France avec 530 000 habitants (1,3 millions pour la Métropole) possède un seul et unique Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) intra muros, appellation obtenue en partie pour sa capacité à offrir un accès aux "Horaires Aménagés" selon un programme co-construit entre la Culture et l'Education Nationale. Le désengagement de l'Etat sur 2 années consécutives (environ 450 Ke/an soit environ 1 million) et de la Région Auvergne Rhône Alpes met en péril ce cursus. Déjà en 2013 et 2015, les "HA" Danse Jazz & Contemporain (CHAD) ont été supprimés en primaire et cette année c'est la fermeture de la Maîtrise (voix/chant) du collège Jean Moulin et de l'école Albert Camus au profit d'un Hors temps Scolaire.

Les arguments avancés: le retour de la gratuité des "HA" Musique, Danse et Maitrise/Chant qui a fait disparaitre les frais de dossier soit environ 200e/élève/an x 400 élèves = 80 000 euros/an sur un budget de 11,2 millions d'euros (alors que la masse salariale représente 92% dudit budget)...Comme prévu dans les textes réglementaires de l’Education Nationale, le Tribunal Administratif a réaffirmé cette gratuité en 2016. Pour mémoire, le cout unitaire moyen pour un élève, selon une étude réalisée par le conservatoire en 2005, est compris entre 4500 à 7000 euros selon le cycle. Le financement permet donc de subventionner les Horaires Aménagés mais également les Hors Temps Scolaire (Quotient Familial maximum 800 e/an/élève). Mais c'est surtout la disparition des subventions de l'Etat pendant 3 ans, l'arrêt de tous financements de la région et les diverses restrictions budgétaires qui expliquent cette situation. Dans le même temps, est étudié l'ouverture d'une CHA à Champvert, quartier prioritaire "politique de la ville" (on approuve) mais c'est au détriment de l'école élémentaire Albert Camus, qui perd la sienne...
Son grand frère, le collège Jean Moulin a soumis une proposition pédagogique a l'Inspection Académique du Rhône pour recruter une classe HA "Chant/Voix" dès la rentrée 2019 à destination de tous les élèves de la Métropole (36 communes représentées actuellement), sans retour positif à date. La campagne de recrutement devrait débuter rapidement pour permettre les dépôts de candidature en janvier puis organiser les auditions en avril 2019. Seuls les cours de Formation Musicale (1h30/semaine), l'accompagnement piano (2h/semaine) et un volet "scénique" restent à charge sur 36 semaines pour coût minimum estimé à 8000 e. Le conseil syndical du Conservatoire de Lyon, exclusivement composé d'élus, a voté la clôture de ces classes pour ces 2 établissements du 5ème arrondissement, sans donner d'éclairage satisfaisant sur le GAIN lié à cette décision. Un autre prestataire, sollicité par l'Inspection Académique du Rhône propose une prestation dont le coût est beaucoup plus élevé qu'initialement (avec le CRR de Lyon) pour un public restreint au secteur de la carte scolaire. Où est le bénéfice ou plutôt à qui profite ces fermetures ?  Où est le rayonnement culturel international de Lyon ? 

Nous demandons le MAINTIEN DES CLASSES A HORAIRES AMENAGES "MAITRISE" au sein des 2 établissements scolaires en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon.

Cette pétition doit aussi permettre de comprendre que la gratuité des HA (service public de l'Education Nationale) n'est pas le sujet de fond mais bien un problème récurrent de financement de ces classes et des études artistiques en général conditionnés par les décisions politiques, nos élus donc.