Pour que La Couronne (Martigues) conserve ses espaces verts, la verdure contre le beton

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Lettre ouverte à Monsieur Gaby Charroux Maire de Martigues
Vu Maire… #Vumaire


Quand la mairie (communiste) vend un terrain à un promoteur sponsor du club de volley-ball de la ville.

Tous les faits énoncés dans cette lettre sont vérifiés, vérifiables, de notoriété publique.(presque*)
La Couronne (Martigues 13500) minuscule ville de bord de mer coincée entre Carro et Sausset les pins et ses habitants sont les témoins d’un drôle de manège.


INOVA promotion, promoteur immobilier sponsor et partenaire du club de Volley ball de la ville de Martigues est devenu propriétaire d’un terrain appartenant à …la ville de Martigues.


Une « résidence de prestige vue mer » va voir le jour. La ficelle est grosse. Le procédé vieux comme le monde.


Il faut voir l’argumentaire du promoteur immobilier Inova :

« Nouveau sur la côte bleue pour seulement 18 privilégiés résidence d'exception du T2 au T4 ses terrasses spacieuses en cascade lui permettent de parfaitement s'intégrer à son environnement, ensoleillées et toutes orientées sur la mer. Cette résidence offre un confort de vie inégalé de par son emplacement, son architecture et ses prestations. »


Voilà un argument ô combien communiste : 18 privilégiés dans une résidence d’exception.
Le clou du spectacle ? 
« S’intègre parfaitement à son environnement. »


Ici on ne voit que des maisons individuelles à 2 étages, toit en tuiles ou plat, un village calme, pas de lotissement à l’horizon…


La future construction dont la description est à cent lieues de l’environnement en question, est composée de 18 terrasses, 18 logements soit presque autant que dans toute la rue en question.
Une pyramide.


Le projet prévoit une façade des deux côtés de la rue s’étalant de tout son long dans la dent creuse vendue, on ne sait quand, ni à quel prix par la mairie de Martigues.(*)


Exploitant bien sur le PLU à son maximum alors que les constructions et rénovations de maisons individuelles sont aux alentours raisonnées et modérées, le projet immobilier fera face à la populaire Plage du Verdon et son immense parking.


Très fréquentée l’été par la jeunesse de Martigues, c’est une plage jeune, avec des restaurants de l’animation, les « privilégiés » vont être déçus !


Prolétaire et ouvrière Martigues la rouge se ferait à l’origine douteuse du devenir de ce lieu.
Camarade Charroux, Monsieur le Maire de Martigues, nous espérons que le club de volley ball a de jolis shorts et maillots, que les stades sont bien chauffés et éclairés et que tout le staff a eu une augmentation.


En 2018 est-ce encore possible de cautionner cette façon éhontée de travestir la réalité, de défigurer le paysage avec des constructions qui n’ont rien à voir avec l’environnement.


Doit-on accepter pour autant, de collaborer encore une fois, sans mot dire, à la course au profit de certains pour le désagrément de tous ?


Nous invitons Maritima Medias, La Provence qui sont les principaux médias locaux mais aussi les partenaires dudit club de volley ball, à prendre connaissance de cette lettre ouverte.


Ne pas prendre parti, c’est déjà prendre parti. 
Cette lettre sera envoyée en copie aux médias, publiée sur les réseaux sociaux, à Inova promotion, aux habitants de Martigues, aux employés de la mairie et à vos collaborateurs, au député de Région, elle sera imprimée et affichée dans les rues et dans les commerces et diffusée lors de toute manifestations publiques de la ville de Martigues.


Autant vous dire Monsieur le Maire que cette lettre ouverte appelle une réponse publique et ouverte puisque tout fut fait en catimini.


Nous invitons tous ceux qui se sentent concernés par ces procédés anti démocratique, de copinage, de conflits d’intérêts, par le bétonnage du littoral, par la préservation d’espaces verts, par la lutte contre le profit à tout prix, à nous rejoindre et à diffuser le message.


Parce que, ce que certains tentent de faire ici est précisément ce qui se passe partout sur le littoral.


Soyez judicieux Mr Charroux, ce terrain communal devrait être dédié aux enfants, à la nature.
C’est une évidence pour tous …sauf pour Inova immobilier, bien sur.


Réparez au plus vite cette bévue. C’est une honte.


Pas en notre nom.
Pas à La Couronne.
#vumaire



Vu compte sur vous aujourd'hui

Vu MAIRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Quand la mairie vend un terrain "vue mer" à un promoteur sponsor du club de volley-ball de la ville.”. Rejoignez Vu et 183 signataires.