Soutien au Lycée Pierre Bourdieu (Fronton)

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Florian NICOLAS
Florian NICOLAS a signé la pétition

Madame, Monsieur,
 
 
            En signe d’inquiétude et de contestation face à la réforme du lycée proposée par le Ministre de l’Éducation nationale, une majorité de professeurs du Lycée Pierre Bourdieu (77% des enseignants) a décidé de suspendre la publication des résultats et des appréciations sur les bulletins du deuxième trimestre pour les classes de Seconde et de Première. Les classes de Terminale se sont pas concernées pour éviter de pénaliser les élèves dans leur orientation post-Baccalauréat.
 
            Quatre points nous alarment particulièrement :
 
1.     Dès cette année, les élèves de Seconde doivent choisir trois « enseignements de spécialité » et ce choix ne sera pas libre. La carte des enseignements est imposée par le Rectorat ; seuls 9 enseignements sur 11 seront proposés dans notre lycée à la rentrée 2019, sous réserve d’un nombre suffisant d’inscrits.
 
2.     Trop d’établissements d’enseignement supérieur n’ont pas communiqué leurs critères de sélection, nous sommes donc dans l’incapacité de conseiller les élèves pour leurs choix d’enseignements de spécialité.
 
3.     À la rentrée 2019, les moyens octroyés au Lycée Pierre Bourdieu pour la mise en place de cette réforme sont clairement insuffisants. Les élèves se retrouveront dans des classes à 36 et les cours en demi-groupe deviendront exceptionnels, ce qui rendra plus difficiles les conditions d’apprentissage, le suivi et la réussite de vos enfants.
 
4.     La préparation de nos élèves à la nouvelle version du Baccalauréat s’annonce plus qu’hasardeuse et préoccupante. Nous travaillons actuellement sans connaître la totalité du contenu des programmes ni la nature des épreuves.
 
Pour toutes ces raisons, nous n’accordons pas notre confiance à cette réforme précipitée. Nous demandons l’obtention de moyens supplémentaires pour effectuer une année dans des conditions acceptables pour tous.
 
Pour que notre action ait plus de poids, nous avons besoin de votre soutien ! Nous vous invitons à signer la pétition en ligne sur change.org. Mi-mars, nous envisageons d’organiser une réunion pour répondre à toutes vos questions.
 
 
Les enseignants réunis en Assemblée générale