Edutiant.e.s de l'UFR DSP contre le paramétrage des attendus et la loi ORE.

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Nous, étudiant.e.s de l’UFR DSP Nanterre, appelons nos professeurs et responsables du paramétrage des attendus à bloquer la mise en place de ce dispositif, afin d’enrayer l’application de la loi ORE dans notre université, et d’agir dans le sens de son abrogation. Dans un contexte d’appel à la répression policière par la présidence de l’université d’étudiant.e.s et professeurs mobilisé.e.s contre la loi ORE, il est pour nous impensable que l’ensemble de nos professeurs de l’UFR DSP ne se mobilisent pas contre l’application de cette loi.


Nous nous opposons à la mise en place de parcoursup, une plateforme qui entend remplacer le tirage au sort par un filtrage social via une décision centrée sur les notes, les activités extrascolaires, les niveaux en langues étrangères, et les appréciations des professeurs (fiche Avenir), autant de critères particulièrement discriminants et arbitraires.


Nous nous opposons aux dynamiques inégalitaires qui ne manqueront pas d’être induites par des mesures telles que la fin de la compensation, le calcul des capacités d’accueil des formations sur la base du taux d’insertion professionnelle,  la fusion des bourses avec les APL (qui aboutira à la réduction de leur montant), la dévalorisation de certaines filières et la pénalisation des étudiant.e.s parmi les plus fragiles (notamment les salarié.e.s, les boursièr.e.s) ; autant de dynamiques de dégradation des conditions d’études et de renforcement des inégalités.

 
A l’aune de tous ces constats, et dans le contexte de répression policière qui est le notre, nous demandons à nos enseignant.e.s chargé.e.s du paramétrage des attendus de parcoursup de boycotter sa mise en place.



Collectifs d'étudiant.e.s de compte sur vous aujourd'hui

Collectifs d'étudiant.e.s de L'UFR DSP a besoin de votre aide pour sa pétition “Professeurs de l'UFR DSP de Nanterre: Edutiant.e.s de l'UFR DSP contre le paramétrage des attendus et la loi ORE.”. Rejoignez Collectifs d'étudiant.e.s de et 323 signataires.