Pétition fermée

Soutenir Renaud Camus, c'est défendre la liberté d'expression !

Cette pétition avait 1 313 signataires


Renaud Camus est une nouvelle fois traîné devant les tribunaux, cette fois par l’UEJF, par la DILCRAH, par SOS-Racisme, à cause de deux de tweets où ces professionnels de la chicane prétendent voir de la contestation ou de l’apologie de crimes contre l’humanité :

« Au regard des remplacistes à la Trudeau, Macron ou suédois, Hitler ne paraîtra pas moins criminel mais peut-être plus franc, plus net. »

« Le génocide des juifs était sans doute plus criminel mais paraît tout de même un peu petit bras auprès du remplacisme global ».

Ces deux tweets ont le même sens, parfaitement clair et évident pour qui veut bien lire. La Shoah était plus criminelle et plus nette que ce que Camus appelle le remplacisme global, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, mais ceux-ci sont un génocide d’une autre sorte, plus insidieuse : il ne tue pas mais submerge, étouffe, remplace, fait disparaître cultures et civilisation ; son ampleur géographique est plus large, puisqu’il s’exerce sur deux continents au moins et concerne cent fois plus d’individus. On peut regretter, sur des sujets si graves, l’expression triviale “petit bras”, sans doute imposée par la contrainte des cent quarante signes. Mais il n’y pas dans ces deux tweets, à l’évidence, la moindre contestation de l’holocauste, encore moins son apologie, qui seraient radicalement contraires à tout ce qu’on sait de Renaud Camus et à tout ce qu’il a cent fois manifesté.

Le prétexte abracadabrantesque n’abuse personne. Par sa mauvaise foi criante il ridiculise les plaignants, et des juges qui lui donneraient crédit se déshonoreraient. C’est la résistance à l’immigration de masse qu’on veut criminaliser. C’est l’affirmation du Grand Remplacement, qu’on veut empêcher à tout prix. C’est le changement de peuple et de civilisation, qui ne doit pas être mentionné. Et c’est l’une des voix qui les dénoncent inlassablement qu’on essaie d’étouffer, par des procédés aussi déloyaux que mensongers. Renaud Camus poursuit ses dénonciateurs pour dénonciation calomnieuse. Si vous voulez le soutenir, signez et diffusez cette pétition.

Karim Ouchikh



Karim compte sur vous aujourd'hui

Karim OUCHIKH a besoin de votre aide pour sa pétition “Procureur de la République (Paris): Soutenir Renaud Camus, c'est défendre la liberté d'expression !”. Rejoignez Karim et 1 312 signataires.