Appel à la candidature unique de l'opposition

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


A TOUS LES CANDIDATS DE L’OPPOSITION A L’ELECTION PRESIDENTIELLE DU 07 OCTOBRE PROCHAIN

        Chers candidats de l’opposition, il nous a fallu des semaines de réflexion et d’observation pour nous décider à vous  adresser cette lettre ouverte collective. L’amour de notre beau pays ayant pris le dessus sur nous une fois de plus. Lettre, que vous voudriez bien considérer en même temps comme une recommandation et surtout comme un  dernier avertissement. 

          Alors que nous nous sommes déjà rendus à la fin de la campagne électorale, nous observons que beaucoup de candidats et leur états majors se réjouissent des foules nombreuses assistant aux différents meetings. Et certainement avec cette ambiance festive , vous avez tous sans exception perdu de vue le vrai objectif de cette élection présidentielle. Car devons nous vous rappeler que lors de cette élection, l’on distingue dix objectifs au total dont les uns se confondent presque parfois aux autres. Chacun des neuf candidats a pour objectif avoué de se faire élire au soir du 07 octobre prochain alors que le peuple quant à lui rêve de l’alternance au sommet de l’Etat. Et c’est ce dernier objectif qui représente le véritable objectif  et la mission que vous confient le peuple et la jeunesse camerounais. En d’autres termes que vous gagniez ou perdiez individuellement comme candidat, ce qui nous importe en tant que peuple c’est l’alternance au-delà de votre autoréalisation. 

           Car sachez le très bien, un septennat de plus est de trop pour ce peuple meurtri au plus profond de son existence par 36 ans de  reculade et de gouvernance d’embuscade. Les travailleurs de tout secteur d’activités ne peuvent plus se donner le luxe amère de passer 7 années professionnelles de plus à grever à cause des conditions de travail devenues inhumaines . L’insécurité sociale absolue est devenue la norme, renforcée par l’une des politiques sanitaires les plus désastreuses du continent noir. Politique de santé si désastreuse au point que certains experts occidentaux comparaient notre mortalité maternelle à celle des « chimpanzés » . L’occasion ici de rendre hommage à la mémoire du Docteur FAYCAL, Dr Ngo KANA, Monique KOUMATEKE tous tués par notre système de santé pour ne citer que ceux là. Sans oublier tous les patients souffrant d’insuffisance rénale chronique terminale qui meurent tous les jours par manque de kits de hémodialyse. Que dirons nous de toutes ses mères faites prisonnières dans nos hôpitaux ? Le cas récent de l'hôpital central n'étant que l'arbre qui cache la forêt. 

          Les trottoirs, les bacs à ordures, les débits de boisson, les salles et kiosques de jeux de hasard , les pirogues sur la méditerranée, les ambassades occidentales et l’esclavage au proche et moyen orient ne peuvent plus continuer à faire le rêve Camerounais. Pour ne pas être long, nous refusons d’égrainer ici  le chapelet des raisons pour lesquelles nous ne pouvons plus nous permettre 7 ans de plus. Alors chers candidats, débrouillez-vous à gagner pour le peuple même si vous perdez individuellement cette élection, faites votre impossible pour redonner vie au rêve camerounais. LE PEUPLE NE VOUS LE PARDONNERA JAMAIS EN CAS DE DEFAITE, si vous vous échangez le destin du Cameroun contre l’exaltation personnelle du « MOI » ! 

         Un vrai leader n’hésitera pas à donner de sa vie pour son peuple, combien de fois s’il s’agissait de céder son égo ignoble et inutile pour le salut de son peuple ! L'heure est grave et notre ton n'en est pas moins malgré tout le respect que nous vous devons. Vous comprenez très bien que le peuple attend de vous une mutualisation de vos efforts dans le sens d’une candidature unique, une éventualité que vous vous obstinez à écarter. Pour cela, nous nous adressons particulièrement à vous Messieurs Serges Espoir Matomba, Cabral Libii, Frankline Ndifor Joshua Osih, Maurice Kamto et Akere Muna. Si vous aimez ce pays et ce peuple , cinq  d’entre vous devraient absolument et impérativement céder leur égo au plus crédible . L’histoire des deux femmes se disputant un nouveau-né devant le Roi Salomon devrait de toute urgence vous inspirer. Il nous serait prétentieux de vous apprendre comment vous y prendre et qui choisir. Mais vous nous aurez forcer la main, oui le cœur partagé, nous sommes forcés de nous décider. Car devrons nous vous rappeler que le peuple Camerounais n’est pas un bétail électoral que l’on engrange en préparation des échéances électorales futures. Si cette pratique politicienne, sale, ingrate et égoïste est largement rependue dans les milieux politiques, pour une fois, elle n’est pas bienvenue car elle nous prive d’une alternance tant attendue par notre peuple. Il est en effet absurde de nous faire croire que vous croyez tous dur comme fer que vous serez le prochain vainqueur de cette élection. 

        Votre désunion actuelle embrouille les électeurs et déjà vous perdez énormément de temps, des forces et les moyens en faisant une campagne électorale dispersée. Vous êtes sans ignorer  que votre désunion fait les affaires d’un seul candidat, votre adversaire commun ;  et le savoir d’avance vous rendra encore plus impardonnables en cas de défaite. Lorsqu’on a un ennemi commun, il est coutume de faire front commun, mais le peuple Camerounais ne vous comprend pas. Les hommes ont peut-être changé mais vous êtes en train de marcher malheureusement sur les sentiers de division empruntés par vos prédécesseurs défaits lors des échéances électorales passées. Vous vous battez individuellement contre une machine qui a les moyens de l’Etat et vous semblez emportés par l’euphorie de la Campagne oubliant l’essentiel. Ainsi, personne ne se pose plus les vraies question. Détrompez vous : On ne peut pas faire la même chose et espérer un resultat différent ! Vous le savez très bien ! Les divergences d’idéologies et de programmes politiques ne devraient suffire pour justifier votre attitude. Vous êtes donc tous très bien avertis, si vous tenez à une vie politique post électorale assez épanouie et sereine, faites l’impossible pour travailler tous pour l’alternance et non pas pour votre élection. Car si vous trahissez notre peuple, il tirera toutes les conséquences requises à cet effet. 

        Puisque vous êtes incapables de vous décider, et considérant le fait que  vous aviez tous soutenu publiquement le projet SYMEC de l’assurance maladie l’année dernière et dans vos projets de société respectifs. Nous ne vous laisserons pas dans l’embarras. Compte tenu de l’impréparation des uns et des autres, du dynamisme des différentes  équipes de campagne, de leur déploiement sur le terrain, de l'expérience  de la gestion de la chose publique des candidats, de la crise sécuritaire dans notre pays, des projets de société des uns et des autres et des incidents malheureux observés pendant cette campagne électorale. Nous vous invitons à vous unir autour de la candidature  du MRC. 

         Ainsi, au-delà de toutes considérations tribales et religieuses, par amour pour la mère patrie, et persuadés que la crédibilité de notre sens de l'intérêt général ne souffre d'aucune contestation au près du peuple camerounais, c’est avec conviction et détermination que nous invitons tout le personnel soignant (médical comme paramédical), les pharmaciens et leurs auxiliaires, les étudiants en médecine et en soins infirmiers, les malades et tous ceux qui sont écœurés par l’hôpital public, et  tous les syndicats libres du Cameroun à plébisciter le Professeur Maurice Kamto.  

       Au candidat Kamto, nous ne saurions terminer sans vous proposer de vous engager publiquement devant le peuple Camerounais, qu’en cas de victoire, votre gouvernement et vous, ainsi que tous les élus et tout le personnel de l’Etat vous soignerez  prioritairement au Cameroun. 

 

    Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour votre noble mission !

 Dieu Bénisse le Cameroun ! 

                                          

                         Yaounde, le 03 Octobre 2018 

                                      Dr Bassong Pierre Yves

               Président du Syndicat des Médecins                              du Cameroun (SYMEC)



Pierre yves compte sur vous aujourd'hui

Pierre yves BASSONG a besoin de votre aide pour sa pétition “President Paul Biya : Petition from French speaking Cameroonians for resolution of the "anglophone problem"”. Rejoignez Pierre yves et 966 signataires.