Ne livrez pas le médicament à la grande distribution ! Le rapport de l'Inspection Général des Finances est truffé d'inepties. PRESERVEZ LE MÉDICAMENT ET NOTRE SANTE DES INTERETS FINANCIERS

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


PRESERVEZ LE MÉDICAMENT ET NOTRE SANTE DES INTERETS FINANCIERS

On dit que les médicaments à prescription facultative sont trop chers en France ?

Faux ! Ils sont parmi les moins onéreux en Europe !

L'évolution de leur prix de vente est inférieure à celle de l'inflation.

Il n'y a pas de médicament anodin. Le paracétamol ? Non ! Au-delà de seulement 3 fois la dose thérapeutique maximum il y a une brutale altération hépatique, pouvant aller jusqu'à la nécessité d'une greffe !! D'ailleurs la Suède réintégrera cette molécule dans le monopole pharmaceutique à compter du 1er mars 2015 suite à la flambée des intoxications aigües : http://www.thelocal.se/20140822/paracetamol-to-be-sold-at-pharmacies-only

Le rapport de l’IGF servant d’alibi est basé sur des aberrations, des raccourcis et des inepties. Lisez la réponse édifiante de l'Ordre des Pharmaciens qui, elle, est solidement étayée : http://www.ordre.pharmacien.fr/content/download/165306/806502/version/1/file/REPONSE+ONP-IGF_aout+2014.pdf

Si la GMS est autorisée à vendre les médicaments à prescription facultative dans ses espaces de vente, c'en est fini de la pharmacie de proximité. De très nombreuses pharmacies fermeront définitivement. Comment feront nos aînés pour se procurer leur traitement ? Nombreux sont ceux qui n'ont plus la possibilité de se déplacer : qui les prendra en charge (gratuitement, s'entend) ?


Ne tuez pas un réseau de proximité tellement nécessaire à la Santé Publique et à l’accès aux soins pour tous.

Ne livrez pas le médicament sur un plateau à la grande distribution.

LE MEDICAMENT N'EST PAS UN PRODUIT DE CONSOMMATION