STOCAMINE: Pour un déstockage maximal des 44 000 tonnes de déchets industriels

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !

Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Stocamine, chronique d’un désastre écologique annoncé

Au lendemain de la publication  de ma lettre ouverte le 23 janvier 2021 plaidant pour un déstockage maximal de Stocamine, j'ai été destinataire de très nombreuses demandes de cosignatures. Afin de pouvoir les recueillir toutes, je vous propose de transformer cette tribune en pétition.

Il y a trente ans, l’État a décidé de stocker des tonnes de déchets industriels dangereux dans des galeries d'une mine de potasse à Wittelsheim et sous la plus grande nappe phréatique d’eau potable d’Europe.

Ce cocktail polluant dont personne ne peut scientifiquement estimer l’importance tant les variables sont incontrôlables, polluera inexorablement la nappe. Cela sera une catastrophe écologique sans précédent pour l’environnement, la faune, la flore et les 4 millions de personnes en Alsace et en Allemagne qui vivent grâce à cette source naturelle de 35 milliards de mètres cubes d’eau.

Depuis plus de dix ans, la position des élus, des experts, des associations et des Alsaciens est constante : nous voulons l’extraction d’un maximum de déchets.

Par conséquent, nous demandons au Premier ministre :

-        De revenir sur cette décision de confinement du site de Stocamine qui brisera  le lien de confiance entre les citoyens et l’État sur notre territoire.

-        De prendre en compte les travaux des experts et des élus qui se sont fortement prononcés pour le déstockage.

-        D’arrêter l’écologie de proclamation incantatoire pour mettre en œuvre une véritable politique écologique d’action sur des dossiers concrets comme Stocamine.

-        D’honorer les engagements pris par ses prédécesseurs lorsque les premiers stockages ont été entrepris.

-        D’appliquer le principe de précaution, inscrit dans la Charte de l’Environnement qui a valeur constitutionnelle.

Pour en savoir plus : https://c.lalsace.fr/politique/2021/01/23/stocamine-l-interpellation-faite-a-jean-castex 

Sabine Drexler, Sénateur du Haut-Rhin