Acte citoyen : Je m'oppose à la nouvelle dénomination de l'UOIF

1,760
Supporters

Le 25 février 2017, la branche française des Frères musulmans - organisation créée en Égypte en 1928 par Hassan al-Banna - connue depuis sa création en 1983, en France, sous le nom de l'UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), a décidé de changer sa dénomination sociale. Elle s'appelle désormais « Musulmans de France », depuis l'annonce officielle faite le 15 avril par son président, Monsieur Amar Lasfar.

Il n'est pas inutile de rappeler que l’idéologie des Frères musulmans, qui inspire l’UOIF, a causé bien des catastrophes, déstabilisant de nombreux pays : Algérie, Afghanistan, Soudan, Égypte, Turquie, Syrie, Yémen, Libye, et la liste est longue encore. A tel point que des États ont classé cette organisation internationale sur leurs listes noires des organisations terroristes. D'ailleurs, le nom de l’UOIF apparaît sur la liste noire des Emirats-Arabes-Unis depuis novembre 2014.

Ainsi, cette nouvelle dénomination, « Musulmans de France », sciemment amalgamante, permet à cette association, régie par la loi de 1901 et de ses décrets d'application, et comptant dans ses rangs près de 1600 islamistes, de prendre en otage le présent, l'avenir et le sentiment religieux de quelques millions de citoyens français musulmans.

Pis, le comportement associatif des Frères musulmans de l’UOIF, dénoncé ici, ici, ici et ici, preuves matérielles à l’appui, et qui a conduit l‘actuel Premier Ministre, Monsieur Bernard Cazeneuve, à les avertir publiquement l’année dernière (Lire ici), sera sans doute préjudiciable pour l'image de l'écrasante majorité des citoyens français musulmans, qui rejettent catégoriquement l’islamisme et ses projections lointaines. On pourrait imaginer, dès lors, l'impact négatif de cette nouvelle dénomination, lorsque cette association se verrait impliquée, comme par le passé récent, dans une activité controversée. La médiatisation d'une telle activité produira son lot d'amalgames et les citoyens français musulmans devront assumer, malgré eux, ce que cette minorité agissante d'islamistes ferait en leur nom.

Nous, citoyens français, femmes et hommes, toutes sensibilités philosophiques et religieuses et toutes origines confondues, attachés au fondement laïque de notre République Française, une et indivisible :

  • nous opposons fermement à l'utilisation de la dénomination "Musulmans de France", par l’UOIF ;
  •  exprimons notre solidarité avec tous nos concitoyens de sensibilité religieuse musulmane qui protestent contre cette OPA islamiste ;
  • appelons les administrateurs de l'UOIF et ses adhérents à revenir sur cette décision préjudiciable ;
  • demandons aux services de l’État, en particuliers au Ministère de l'Intérieur, Ministère des cultes et à la Préfecture de la Seine-Saint-Denis, d'examiner cette situation en vertu des articles du Code de la Propriété Intellectuelle en vigueur ;

Naturellement, il appartient à l'UOIF de choisir, éventuellement, une autre dénomination qu'elle juge correspondre à son identité, à ses valeurs et à son projet. Mais il n'appartient à personne, physique ou morale, de s'approprier le droit exclusif d'utiliser "Musulmans de France" comme marque associative déposée. Il y va de l'unité, de la cohésion et de la paix de notre pays, en ces temps troubles.

 

This petition will be delivered to:
  • Premier Ministre français Bernard Cazeneuve
  • Ministre de
  • Ministre de l'Intérieur Matthias Fekl
  • Préfet de la Seine-Saint-Denis Pierre-André DURAND

Mohamed LOUIZI started this petition with a single signature, and now has 1,760 supporters. Start a petition today to change something you care about.