Monsieur le Président, nous mourons de froid et de faim !

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le Président,

Nous mourons de froid et de faim ! Ni voleurs, ni mendiants, nous n'acceptons pas d'être infantilisés par les administrations ni par les O.N.G.

Comment pouvez-vous penser que 484 € par mois (montant réel versé pour une personne seule) puisse permettre de survivre ? Comment pouvez-vous demander à une personne humiliée, en carence alimentaire et luttant contre le froid, car elle est à la rue ou elle n'a plus les moyens de se chauffer, de trouver l'énergie nécessaire à la reprise d'une activité, quelle qu'elle soit ? Comment pouvez-vous acceptez que le prix de l'essence flambe privant ainsi une grande partie de la population de la mobilité dont elle a besoin pour pouvoir travailler ? 

Oui, il y a parmi nous, les miséreux, des intellectuels, des manuels et des artistes. Depuis quand le niveau d'étude est-il synonyme d'intelligence ? Avez-vous oublié le bon sens populaire qui en est l'expression la plus riche ? Ne savez-vous pas qu'il existe différents types d'apprentissage ? 

Regardez autour de vous et vous verrez une grande profondeur d'esprit parmi les "Pauvres", ceux qui à vos yeux ne sont plus rien car ils n'ont pas vocation à être "Milliardaires". Philosophie réductrice et simpliste qui favorise les plus bas instincts.

Si votre but n'est pas de détruire systématiquement les petites et moyennes structures pour ne laisser place qu'aux multinationales, de développer une société de tâcherons indépendants vivotant sans protection sociale ni retraite, mais de permettre la renaissance de notre pays, alors donnez-nous les moyens de le reconstruire. Nous sommes assez grands pour prendre nous même les bonnes décisions.

Nous n'accepterons plus longtemps d'être ainsi jugés, fliqués et humiliés pour une misère qui ne permet pas de vivre dignement et qui n'existe que pour nous maintenir dans notre condition !

Respectez : 

la "CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DE L’UNION EUROPÉENNE"
- l'article 1 ; 34

 la "DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME DE 1948"

- l'article 1 ; 22 ; 23

Etablissez un revenu minimum d'existence permettant une vie digne et offrant la sérénité nécessaire à l'aboutissement d'un projet professionnel.

 



J compte sur vous aujourd'hui

J AUBRY a besoin de votre aide pour sa pétition “Président de la République: Monsieur le Président, nous mourrons de froid et de faim !”. Rejoignez J et 27 signataires.