Non au projet de prospections et d’extractions d'hydrocarbure en Grèce

0 have signed. Let’s get to 7,500!

Save Greek Seas
Save Greek Seas signed this petition

Nous avons été informés que l' état grec concède des étendues terrestres et maritimes aux entreprises pétrolières, pour la réalisation de prospections et d’extractions d'hydrocarbure.

Plus précisément, aux entreprises Exxon Mobil, Total, Energean, ΕL.PΕ, Edison et Repsol. Sont accordés des surfaces terrestres de 17.000 km2 dans la région de l’Épire et au nord-ouest du Péloponnèse, et des surfaces maritimes d'environ 60.000 km2 (de la mer Ionienne au niveau de Kerkyra au sud-ouest de la Crète). De plus, un appel d'offre est déjà en cours pour l' exploitation de 32.000 km2 de surfaces maritimes de plus.

Ces régions possèdent des caractéristiques géographiques et géomorphologiques particulières (la fosse hellénique- où se trouve la partie la plus profonde de la Méditerranée, l'arc hellénique- qui est une des régions les plus sismique de l’Europe) et comprennent plusieurs écosystèmes uniques. Dans  ces mers sont notamment présentes certaines espèces de flore et faune de Méditerranée, rares et menacées d’extinction (des rorquals communs, des cachalots, des baleines de cuvier, des dauphins, des tortues marines, des phoques moines) et pour certaines d'entre elles, ces régions constituent un habitat naturel pour la survie de ces espèces. Plus précisément, 56 des régions protégées se trouve entièrement dans les ‘’terrains'’ terrestres et maritimes qui sont destinés aux recherches et aux extractions et 136 régions écologiquement protégées s'y trouvent partiellement.

Depuis des millions d’années, l'eau de l'Épire et la mer Ionienne et Crétoise étaient d'une importance vitale pour les habitants. Jusqu’aujourd’hui elles constituent une partie centrale de notre héritage naturel et culturel. Ce sont des régions connues de tous, pour leur beauté naturelle et nous devons les préserver pour les générations futures.

Sachant que les conséquences des extractions d'hydrocarbure sont catastrophiques et non- réversibles pour l'environnement et les sociétés locales, étant citoyens de Grèce et du monde, nous déclarons que l'on ne veut pas prendre ce risque.

La communauté scientifique mondiale (IPPC) averti que si l'on veut préserver la vie sur la terre, nous ne devons pas seulement arrêter chaque nouvelle extraction des combustibles fossiles mais ’’s'en désintoxiquer'’ le plus vite possible. Récemment, 200 pays-dont la Grèce- se sont mis d'accord pour réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et pour les stopper d'ici 2050 ( l'accord de Paris sur le changement climatique). Chaque nouvelle recherche et chaque nouvelle extraction d’hydrocarbure viennent s'opposer aux données scientifiques modernes et aux besoins de notre époque.

Avec cette pétition nous déclarons notre opposition à ce plan dépassé et à toute concession des surfaces terrestres et maritimes aux entreprises pétrolières et nous demandons au gouvernement grec de prendre ses responsabilités et d'abandonner pour toujours le programme d'extraction d’hydrocarbure.

Signez la pétition aidez-nous à arrêter ce crime prémédité.

Pour plus d'information: Save Greek Seas