Destruction de biodiversité de montagne qui impacte le climat

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Le problème est qu'au Cameroun, on parle plus qu'on agisse. Le climat de Yaoundé ne cesse de se réchauffer parce que toutes les forêts qui existaient autour de cette  capitale et qui faisaient déjà l'objet d'un projet "Ceinture verte" imaginé par un certain Vincent Béligné ne cessent de disparaître. Le dernier exemple en date est la destruction d'une forêt de montagne localisée dans la localité Nkol-Ngock (Afamba) par la société "Graviton". Il semblerait qu'il s'agit d'une montagne que nous, modeste écologiste et environnementaliste avions déjà identifiée comme faisant montre d'une grande diversité végétale (ananas sauvage, orchidées saxicoles, fabaceae rares, etc). La destruction de cet important écosystème forestier orophile va certainement apporter  quelques millions de francs qui vont enthousiasmer les populations pendant quelques temps et après elles vont retomber dans leur état de pauvreté habituelle; entre temps, l'environnent aura pris un coup,réchauffement et changement climatique. Un autre exemple qu'il faut rappeler est celui du Mont Kala où il existait encore quelques gros primates (Gorilles et chimpanzés) il y a une dizaine d'années; actuellement ils ont disparu à cause de l'exploitation de pierres entreprise dans cette montagne suivie de son lotissement. A quand la gestion durable de notre environnement? S'il faut accuser les multinationales (Graviton), il est important de souligner que rien de tout cela ne peut se faire sans la complicité de camerounais véreux qui se recrutent à tous les niveaux de l'architecture sociale.



Bernard-Aloys compte sur vous aujourd'hui

Bernard-Aloys NKONGMENECK a besoin de votre aide pour sa pétition “Président de la République du Cameroun: Destruction de biodiversité de montagne qui impacte le climat”. Rejoignez Bernard-Aloys et 763 signataires.