Réviser la politique de recharge des véhicules électriques privatifs à Nice

Pétition fermée

Réviser la politique de recharge des véhicules électriques privatifs à Nice

Cette pétition avait 10 signataires
Roger MARTIN a lancé cette pétition adressée à Président de la Métropole Nice Côte d'Azur et à

Le 1er novembre 2016, les tarifs de recharge pour les véhicules électriques personnels fixés par la métropole Nice Cote d'Azur à travers son service Auto Bleue ont été modifiés. La gratuité totale d'usage fixée initialement très avantageuse a été changée au profit d'une tarification prohibitive comme en juge de nombreux utilisateurs de ce service (cf article de Nice Matin du 21 novembre). Au regard de la politique tarifaire fixée dans de nombreuses autres villes en France, dans le monde ou au sein du parc de stationnement privé, celle de la métropole est à contre courant du développement de la mobilité électrique dans les villes. Les tarifs proposés aujourd'hui, sans aucune concertation préalable avec les usagers de ce service, semblent avoir été fait dans une méconnaissance totale de la mobilité électrique. En effet, étant donné les limites inhérentes aux véhicules électriques (temps de charge, autonomie), l'usage d'un véhicule électrique est d’abord limité à un usage urbain ou périurbain. Ces limites imposent également aux utilisateurs d’optimiser leur trajet et de rechercher des prises dès qu'ils en ont la possibilité pour éviter le cas échéant, une panne sèche. Par ailleurs, comme dans toutes les grandes métropoles, peu d'usagers disposent de garages ou de bornes de recharge à leurs domiciles, par conséquent, les déplacements se font principalement de borne en borne pour quelques heures de stationnement à chaque fois, ou durant la nuit. Autobleue ne proposant quasiment que des bornes en charge lente, la recharge de son véhicule doit être, à minima de quelques heures pour réaliser une charge partielle.
Les tarifs proposés à ce jour par la métropole sont de 1€ pour la première heure puis 2,50€ les heures suivantes (plafonnés la nuit à 5€). Ainsi, pour un usage modéré de son véhicule électrique, les coûts en charge quotidienne peuvent être estimés à 6€ pour 3h de charge partielle en journée ou à 5€ pour la nuit. Au total, l'usage de ses bornes revient à environ 150€ par mois ou 1800€ à l’année, quel que soit le type de véhicule : du scooter électrique en passant par un Renault twizy ou une berline.

Au-delà du fait, que le cout au kWh est prohibitif, ce mode de tarification est largement dissuasif de tout usage. Après avoir pris contact avec le service auto bleue, ce dernier indique ne pas avoir reçu de consignes de la métropole pour la mise à jour de ces tarifs malgré les nombreuses plaintes des usagers. Cette politique tarifaire a déjà eu pour conséquence la désertion complète des espaces de charges privatives, et plusieurs usagers ont déjà signalé qu’ils seront contraints d'abandonner leur véhicule électrique pour revenir à des véhicules à énergie fossile.

À l'heure où la pollution dans les grandes villes est un sujet majeur de santé publique et à l'instar des métropoles vantant les mérites de la mobilité écologique dans une démarche de « smart city » , il apparait urgent que la métropole reétudie son offre de service, tant en dimensionnement tant qu'en tarification, afin qu'elle contribue au développement de la mobilité propre pour lequel elle a été pionnière avec le service Auto Bleue.

 

Références :
- Tarifs de recharge privative Autolib Paris (1€/h plafonné à 4€ la nuit pour les voitures et moitié prix )
- Tarifs de recharge Métropole Nice Cote d'Azur
- Article de Nice Matin "Les utilisateurs de bornes de rechargement électrique ont vu les conditions de leur offre être revues quasi du jour au lendemain. Qui plus est, ils jugent « prohibitifs » les tarifs ainsi imposés"
- Monaco : 2h de recharge gratuite dans toute la ville (en charge lente, accélérée ou rapide)
- Centres commerciaux et parc privé : la gratuité de recharge

Pétition fermée

Cette pétition avait 10 signataires

Partagez cette pétition