ORDURES MENAGERES - UNE GESTION DISCUTABLE ET INJUSTE

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Depuis maintenant dix ans nous intervenons dans nos bulletins, nos courriers, tout d’abord auprès du Maire de Chabris, puis ensuite auprès du Président de la Communauté de Communes sur les questions relatives aux ordures ménagères, au tri sélectif, et au ramassage des « gros objets ».

Il s’agit d’une question économique, écologique, d’hygiène, donc d’intérêt général.

Jusqu’à maintenant le règlement du ramassage des ordures ménagères se faisait par une redevance basée sur le nombre de personnes dans le foyer., soit pour 1 personne 126 €, 2 personnes 152 €, 3 personnes 178 €, 4 personnes 204 € et pour une résidence secondaire 126 €.

UNE INJUSTIVE FLAGRANTE

Le 12 Octobre 2017 le Conseil de la Communauté de Communes ratifiait par un vote :

POUR :13 voix
CONTRE :12 voix
ABSTENTION :1 voix
 (tous les élus de Chabris ont voté contre)  *

une nouvelle mesure qui, à compter de 2018, remplace la redevance par une taxe s’appliquant sur la base sur laquelle sont calculés les impôts fonciers et payable  en même temps que ceux-ci , donc payés par tous les propriétaires qui ont la possibilité, s’ils ont des locataires, de récupérer cette somme avec les charges locatives .

L’augmentation va donc, pour certains,  être arbitraire et surtout importante, notamment pour les Chabriots.

En matière de justice et d’intérêt général peut-on faire pire ?

La justification par le Président de la Communauté de Communes du passage de la redevance à une taxe s’appuie sur un déficit de 187.000 € consécutif au non paiement de celle-ci par un certain nombre d’habitants de la Communauté de Communes.

En conséquence, à partir de 2018, pour un même service, certains verront une diminution de la somme à verser, quelquefois assez conséquente. Par contre tous ceux dont la base est plus élevée (ce qui est le cas pour la plupart des habitants de Chabris, et quelques uns d’autres communes), l’augmentation sera importante, même si un plafonnement (à déterminer par la Collectivité)  sera appliqué. 

Lorsque le Président de la Communauté de Communes annonce un déficit de ce montant, on peut se demander depuis quand dure cette situation  et pourquoi des mesures n’ont-elles pas été prises avant pour la faire cesser. 

Ce n’est pas aux citoyens de la Communauté de Communes de payer pour la mauvaise gestion de ses responsables.

Nous vous proposons d’ores et déjà de signer et faire signer la pétition qui suit :

Je demande le maintien de la redevance pour l’enlèvement des ordures ménagères (REOM) à la place de la taxe prévue (TEOM).

Dans un but d’équité élémentaire il faut maintenir le principe d’une redevance tenant compte du nombre d’habitants par foyers.



Groupe de Réflexion Citoyen compte sur vous aujourd'hui

Groupe de Réflexion Citoyen a besoin de votre aide pour sa pétition “Président de la communauté de Commune Chabris-Pays de Bazelle: ORDURES MENAGERES - UNE GESTION DISCUTABLE ET INJUSTE”. Rejoignez Groupe de Réflexion Citoyen et 89 signataires.