Pétition en faveur de la liberté d’aimer la personne de son choix

0 have signed. Let’s get to 1,000!


Respect de la déclaration universelle des droits de l'homme et du code civil en Belgique

Pétition en faveur de la liberté d’aimer la personne de son choix

 

Nous vivons en Belgique, sous l’égide d’un gouvernement qui n’a aucun scrupule à mettre de côté certains articles de la Déclaration universelle des droits de l'homme. En tant que citoyens, nous exigeons à ce que ces droits soient intégralement respectés. Nous sommes trop souvent confrontés à des devoirs mais où sont passés nos droits ?

 

La liberté d’aimer la personne de son choix est plus que jamais en péril.

En effet, des dizaines de couples belgo-étrangers sont aujourd’hui privés du droit de mener une vie familiale normale en raison du durcissement continuel des lois sur l’immigration et des pratiques administratives injustes et contraires à la déclaration universelle des droits de l’homme :

Citons, à titre d’exemples :

- Les nombreuses difficultés pour se marier (demande de non empêchement à mariage, recours vers les Tribunaux, la lenteur des actions en justice à cause de la sur-sollicitations des Tribunaux, informations erronées ou manque d'informations des Administrations) ; 

- Les mariages célébrés à l’étranger non reconnus ;

- Le refus de visas d’entrée en Belgique provoquant des séparations forcées ;

- La multiplication des obstacles pour l’obtention d’un titre de séjour entraînant des situations de précarité et de clandestinité ;

- Des familles déchirées par des mesures d’expulsion ;

- L’intrusion dans l’intimité des couples par des enquêtes de police abusives ;

- Manque d'informations et incompréhensions face à de telles situations;

- Les nombreux propos racistes et indésirables que subissent les couples Belgo-étrangers 

Pour que chacun puisse vivre librement et dignement sa relation amoureuse et sa vie familiale, mobilisons-nous !.

Parce que nous refusons d’être systématiquement suspectés et contrôlés, parce que nous n’acceptons plus de vivre cachés ou séparés, nous avons décidé d’entrer en campagne pour faire entendre nos voix et exiger une amélioration de nos conditions.

 

Et pour ce faire, nous nous basons sur la déclaration universelle des droits de l’homme qui, notamment dans son article 13, stipule que « toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat » et que « toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays »

L’article 16 de cette même déclaration précise que :

« 1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution. 2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux. 3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat »

Par ailleurs, n’oublions pas l’article 213 du code civil qui dispose que « les époux ont le devoir d’habiter ensemble, ils se doivent mutuellement fidélité, secours, assistance ».

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

Le fait de ne pas respecter ces droits constitue un signe flagrant et indéniable de dictature !

Il ne s’agit pas ici de cautionner des mariages « blancs » ou « gris » mais de permettre à des personnes qui s’aiment vraiment, inconditionnellement et qui l’ont prouvé en se battant depuis de trop longues années, à pouvoir vivre sereinement et paisiblement ensemble, dans le cadre d’un couple heureux et épanoui, et de pouvoir fonder une famille aimante.

Cette pétition sera adressée en bonne et due forme à Monsieur Siegfried Bracke, Président de la Chambre des Représentants.

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui nous soutiendrons en signant la présente pétition, au nom de l’amour et par humanisme le plus élémentaire!

 



Today: Lau is counting on you

Lau B. needs your help with “Président de la Chambre des représentants : Pétition en faveur de la liberté d’aimer la personne de son choix”. Join Lau and 608 supporters today.