Petition Closed
Petitioning Présidence de la République Démocratique du Congo (RDC)
This petition will be delivered to:
Présidence de la République Démocratique du Congo (RDC)

Présidence de la République Démocratique du Congo (RDC): Signez la pétition pour les défenseurs des droits de l'homme en RDC

Au cours des années passées, la situation des défenseurs des droits de l'homme en République démocratique du Congo est restée très précaire. Non seulement plusieurs d'entre eux ont été assassinés, comme le fûrent Pascal Kabangulu, Floribert Chebeya Bahazire et son assistant Fidèle Bazana. De nombreux autres doivent affronter quotidiennement menaces, actes de harcèlement et agressions, sans que les autorités ne fassent la moindre enquête.

Si ces défenseurs des droits de l'homme étaient protégés, non seulement ils pourraient contribuer à la réalisation de l'Etat de droit en RDC à travers une
mobilisation positive de la société civile, mais également à la protection des sans voix.

Nous saluons donc la volonté du Gouvernment précédent d'avoir soumis le 27 mai 2011, au Parlement un projet de loi visant la protection des défenseurs des droits de l'homme et des dénonciateurs d’actes de corruption et de détournement des deniers publics. Cependant, nous sommes préoccupés par le fait que,
depuis lors, aucune action n'a été entreprise par le Parlement afin d'adopter ce projet de loi.

En outre, plusieurs autres initiatives qui ont été prises au niveau institutionnel n'ont pas encore été mises en œuvre, comme la cellule de protection des défenseurs des droits de l'homme. Cette cellule, qui a été instaurée au sein du ministère de la Justice le 13 juin 2011, n'est toujours pas opérationnelle, et ce au
détriment de la sécurité personnelle des défenseurs des droits de l'homme.

Monsieur le Président Joseph Kabila,

Etant donné que votre gouvernement a déclaré l'adoption dudit projet de loi comme priorité dans son programme de gouvernement, je vous exhorte à :
Faire en sorte que la loi sur les défenseurs des droits de l'homme soit adoptée dans les meilleurs délais ;

Mettre fin à l’impunité des auteurs d’atteintes aux droits des défenseurs des droits humains ;

Veiller à ce que les défenseurs des droits humains congolais soient protégés et que les homicides de défenseurs des droits humains, comme celui de Pascal Kubungulu, de FLoribert Chebeya et de Fidèle Bazana ne puissent se reproduire ;

Les défenseurs des droits de l'homme cherchent à établir une société fondée sur les droits humains et la justice. Je vous demande de faire tout ce qui est en votre pouvoir afin d’atteindre cet objectif.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

 


Letter to
Présidence de la République Démocratique du Congo (RDC)
Signez la pétition pour les défenseurs des droits de l'homme en RDC

Au cours des années passées, la situation des défenseurs des droits de l'homme en République démocratique du Congo est restée très précaire. Non seulement plusieurs d'entre eux ont été assassinés, comme le fûrent Pascal Kabangulu, Floribert Chebeya Bahazire et son assistant Fidèle Bazana. De nombreux autres doivent affronter quotidiennement menaces, actes de harcèlement et agressions, sans que les autorités ne fassent la moindre enquête.

Si ces défenseurs des droits de l'homme étaient protégés, non seulement ils pourraient contribuer à la réalisation de l'Etat de droit en RDC à travers une
mobilisation positive de la société civile, mais également à la protection des sans voix.

Nous saluons donc la volonté du Gouvernment précédent d'avoir soumis le 27 mai 2011, au Parlement un projet de loi visant la protection des défenseurs des droits de l'homme et des dénonciateurs d’actes de corruption et de détournement des deniers publics. Cependant, nous sommes préoccupés par le fait que,
depuis lors, aucune action n'a été entreprise par le Parlement afin d'adopter ce projet de loi.

En outre, plusieurs autres initiatives qui ont été prises au niveau institutionnel n'ont pas encore été mises en œuvre, comme la cellule de protection des défenseurs des droits de l'homme. Cette cellule, qui a été instaurée au sein du ministère de la Justice le 13 juin 2011, n'est toujours pas opérationnelle, et ce au
détriment de la sécurité personnelle des défenseurs des droits de l'homme.

Monsieur le Président Joseph Kabila,

Etant donné que votre gouvernement a déclaré l'adoption dudit projet de loi comme priorité dans son programme de gouvernement, je vous exhorte à :
Faire en sorte que la loi sur les défenseurs des droits de l'homme soit adoptée dans les meilleurs délais ;

Mettre fin à l’impunité des auteurs d’atteintes aux droits des défenseurs des droits humains ;

Veiller à ce que les défenseurs des droits humains congolais soient protégés et que les homicides de défenseurs des droits humains, comme celui de Pascal Kubungulu, de FLoribert Chebeya et de Fidèle Bazana ne puissent se reproduire ;

Les défenseurs des droits de l'homme cherchent à établir une société fondée sur les droits humains et la justice. Je vous demande de faire tout ce qui est en votre pouvoir afin d’atteindre cet objectif.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.