Université de Paris (P5/P7) : Pas de partiels dans ces conditions !!!

Université de Paris (P5/P7) : Pas de partiels dans ces conditions !!!

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
UNEF UP a lancé cette pétition adressée à Présidence de l'Université de Paris

Bonjour,

Le mouvement de protestation contre la réforme des retraites se prolonge et est parti pour durer tout au long du mois de janvier, à moins que le gouvernement ne retire cette réforme.


Vous le savez, plusieurs UFR on décidé de décalé leurs partiels à la suite de la mobilisation des étudiant.e.s. Mais l'Université nous laisse encore dans un flou en ne prenant pas de décision, c'est pourquoi cette pétition est lancé afin de montrer à la présidence que l'ensemble des étudiant.e.s sont mobilisé.e.s. L'objectif n'étant pas de remplacer les pétitions de certains UFR mais d'avoir un poids supplémentaire au niveau de l'ensemble de l'Université Fusionnée. 

En raison des grèves, l'utilisation des transports en commun s'annonce encore très complexe et il sera impossible pour une grande partie d’entre nous de se rendre à ces examens.

De plus, une nouvelle journée de mobilisation nationale est prévue le 9 janvier avec un fort taux de mobilisation à prévoir notamment à la SNCF et à la RATP.

La tenue de la suite des partiels dans de telles conditions est inacceptable et nous paraît inenvisageable.
Il est alors plus que nécessaire de faire entendre notre voix auprès de l’administration et de demander des solutions concrètes.

⇒ Les étudiant·e·s avaient déjà posé en assemblée générale de la présidence le problème qu’allaient poser les transports pour la bonne tenue des partiels. Face à cela, la présidence a tenté de donner une réponse, mais malheureusement les mesures annoncées ne sont que des pansements et ne sont pas des réponses concrètes face à cette situation.

Il semble que l’Université soit obstinée à faire passer les examens coûte que coûte dans cette période malgré les problèmes de transport. Certes, il y a certains départements qui ont opté pour la solution des devoirs maison, mais ils restent très minoritaires et la majeure partie des étudiant·e·s seront confrontés aux difficultés mentionnées plus haut.

Après avoir étudié l’ensemble des solutions possibles et faute de pouvoir matériellement reporter dans le temps les examens des milliers d'étudiant.e.s, la mise en place de devoirs maison apparaît aujourd'hui comme la meilleure solution alternative pour prévenir toute rupture d’égalité et dans le but de favoriser la réussite de chacune e quel que soient son milieu social, ses moyens et son lieu d'habitation.

Nous vous invitons donc à signer et partager cette pétition afin que nos revendications soient enfin entendues. Il nous faut absolument être nombreuses et nombreux !
Exigeons des réponses, des réponses concrètes !


Pas de transports = pas de partiels ! Une seule solution ; des devoirs maison.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !