Préservons la plaine du Lac de Flaine : NON à un second circuit sur glace !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !

Nans CLERC
Nans CLERC a signé la pétition

NON à un second circuit sur glace au Lac de Flaine ! (ENGLISH VERSION AT THE END)

Fin août 2019, des travaux d’aménagement d’une voie d’accès pour des véhicules motorisés ont été entrepris au niveau du Lac de Flaine depuis le circuit de conduite sur glace de Flaine. Cette voie va être utilisée pour accéder à un nouveau circuit sur glace ou extension du circuit existant (comme si le circuit actuel n’était pas suffisant en termes de pollution, de nuisances sonores, d’image, des préoccupations environnementales et sociétales de notre temps…) qui se trouvera sur la plaine du Lac de Flaine ! Non seulement ce site reste un endroit à l’écart, sauvage et protégé en comparaison de l’ensemble du bassin de Flaine, il abrite une faune et une flore exceptionnelle été comme hiver, et se trouve être un formidable espace de liberté pour les randonneurs et pratiquants de sports de nature en tout genre, et en toutes saisons. Le sentier de grande randonnée GR96 (Préalpes, Parc Naturel Régional des Bauges, variante du Tour du Mont-Blanc) y passe.

Ce projet d’extension du circuit sur glace de Flaine et les décisions qui en découlent sont le fruit d’un travail mené par une poignée de personnes au profit de quelques intérêts privés, dont nous avons eu connaissance que très tardivement car tout a été fait pour que cela ne se sache pas. Entraînant l’impossibilité de déposer un recours administratif puisque celui-ci doit être formé dans un délai de 2 mois à compter de la notification ou de la publication sur internet du projet, et par conséquent d’un recours contentieux puisque celui-ci doit être précédé d’un recours administratif. Pourtant dès 2017 ce projet en était déjà à un stade avancé. La décision de l’autorité environnementale date du 28 septembre 2018. Le permis de construire a été délivré le 5 avril 2019, le panneau affichant le permis de construire est bien caché au niveau du circuit sur glace actuel, où personne ne passe jamais, et aucun signe de panneau sur la plaine du Lac de Flaine bien évidemment. Très clairement les élus locaux de Magland n’ont pas joué leur rôle auprès de la population. Ni l’office du tourisme de Flaine. Les habitants de Flaine sont toujours les grands perdants lors de ce genre de projets car Flaine se situe à la fois sur la commune de Magland et celle d’Arâches-La-Frasse, et n’ont jamais voix au chapitre. Mais les Flainois ne sont pas les seuls oubliés, loin de là : car ce sont tous les pratiquants de sports de nature qui sont abandonnés par la Mairie de Magland au profit d’une entreprise privée. Les professionnels de la montagne, qui participent activement à la renommée de la station, aux larges choix d’activités sportives et à la découverte des espaces de montagne comme celui de la plaine du Lac de Flaine, de leur faune et de leur flore ici menacées. Sans oublier les vacanciers de Flaine et du Grand-Massif qui fréquentent nos stations de montagne pour la beauté des lieux, ses activités sportives de nature, sa faune et sa flore. Et non, pour une activité motorisée à l’impact économique insignifiant, pensée pour quelques privilégiés qui viennent à la journée au circuit sur glace sans ne rien apporter à la station de Flaine et à son développement, mis à part quelques particules fines et un vacarme monstre 3 mois dans l’année. Quoi de moins actuel qu’un circuit sur glace aujourd’hui ? L’hiver dernier (2018/2019), le circuit sur glace n’a pas pu fonctionner correctement en février à cause de la hausse des températures, ce qui écourte encore l’exploitation d’une telle affaire. Créer un nouveau circuit sur glace est l’entreprise la moins viable qu’il soit, si l’argument principal avancé sont les températures plus basses de la plaine du Lac de Flaine en comparaison de celles du circuit sur glace existant : il ne fait pas de doute que là-bas aussi elles augmentent années après années, et que nous sacrifions un espace sauvage pour un projet à court terme. Ce qui est d’autant plus exaspérant.

Tout s’est fait dans un grand secret, et dans une culture de l’entre soi consternante. Pour les affaires d’un privé et de quelques utilisateurs privilégiés, au dépend de la population locale, de la faune et de la flore, des pratiquants de sports de nature, des amoureux de la nature, des professionnels de la montagne et des vacanciers, sans aucune concertation préalable. Pour que la plaine du Lac de Flaine reste un havre de paix pour la faune et la flore, un espace de liberté pour les amoureux de la nature, ce bassin isolé au charme fou que nous connaissons et fréquentons tous avec plaisir : NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE ET LE TEMPS PRESSE ! C’est aussi l’occasion de manifester votre présence, et d’envoyer un message fort aux décideurs et décisionnaires du projet qui considèrent leurs opinions et intérêts comme supérieurs aux vôtres :

Éric Carton, propriétaire du circuit sur glace de Flaine est le pétitionnaire du projet de l’extension du circuit de conduite sur glace. info@circuitglace.com

Pierre Claessen, directeur de l’office du tourisme de Flaine a apporté son soutien dans le dossier au nom de l’office de tourisme de Flaine (et très certainement plus largement au nom de Flaine comme il doit le penser, à tort). welcome@flaine.com

Fernande Auverney, première adjointe au maire de Magland a apporté son soutien, je cite : «à ce projet qui contribue très largement à la renommée et à l’attrait de la station» pour le maire de la commune de Magland, René Pouchot. Affaire suivie par Guy Morel, directeur des services techniques de Magland. De toute évidence ils ne connaissent que très mal les vrais atouts de Flaine. Comble de l’ironie ils semblent totalement ignorer les enjeux environnementaux actuels bien qu’ils passent une partie de l’année dans la couche de pollution immonde de la vallée de l’Arve, alors que Flaine se trouve la plus part du temps au-dessus de ce nuage grisâtre. Le maire et les élus de Magland étaient les premiers à se féliciter de l’action de nettoyage que nous avions menés avec Respect Planet et Alta-Via dans les gorges de la Collonaz sous le Lac de Flaine justement (http://www.respect-planet.com/operations/france/montagne/la-decharge-sauvage-du-gr96.html). Mais leur fibre écologique et leur statut d’élus concernés par l’environnement prennent une toute autre tournure lorsqu’il s’agit d’exploiter un espace naturel au profit d’un privé et au détriment du plus grand nombre. La mairie d’Arâches-la-Frasse d’où provenait la décharge naturelle faisait à l’époque la sourde oreille, aujourd’hui c’est au tour de celle de Magland d'être sur le devant de la scène : 1 partout, balle au centre… mairie@magland.fr

Nicolas Rubin, co-directeur de Savoie Mont-Blanc Tourisme a apporté son soutien au projet, je cite : «les prestations proposées par votre école répondaient à une vraie demande exprimée par la clientèle touristique». Il devrait revoir avec attention les chiffres de son organisme, puisque l’activité de circuit sur glace est si infime qu’elle ne figure même pas dans les chiffres 2018 de Savoie Mont-Blanc Tourisme pour l’économie d’hiver de Savoie et Haute-Savoie. Quand tous les sports de montagne concernés par l’espace que représente la plaine du Lac de Flaine sont au sommet de chacune de leurs courbes et chacun de leurs graphiques. Ils promeuvent également avec fierté sur leur site internet la faune alpine de nos départements, qui rappelons-le est la première concernée et menacée par ce projet, puisque pas moins de 33 espèces protégées vivent et se nourrissent dans le bassin de la plaine du Lac de Flaine. Nous aimerions également interpeller Savoie Mont-Blanc Tourisme sur la page qu’ils consacrent au lac de Flaine sur leur site internet (https://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/lac-de-flaine/87497 dans le très court paragraphe de 2 phrases (oui cela est amplement suffisant pour promouvoir un lieu), il y est inscrit : «Oasis de calme et de sérénité.». Il faudra revoir votre "fiche" car nous pourrons bientôt parler d’une : «Fosse d’agacement et d’anxiété.», sans omettre que cette initiative est soutenue par votre co-directeur. nicolas.rubin@hautesavoie.fr

Éric Tanays, directeur de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, ministère de la transition écologique et solidaire et ministère de la cohésion des territoires, est à l’origine de la décision favorable de l’Autorité environnementale pour le préfet de Haute-Savoie Pierre Lambert, par délégation. Quelle belle "transition écologique" en effet, puisque que nous allons passer d’un bassin naturel protégé à un cirque motorisé en un claquement de doigt. Mais sont-ils sensés savoir que la transition écologique doit être accomplie dans l’AUTRE sens au ministère ? Sans parler de la "cohésion des territoires" exemplaire voulue par les décideurs et décisionnaires du projet avec les habitants, les pratiquants d’activités de pleine nature, les professionnels de la montagne, les vacanciers…? prefecture@haute-savoie.gouv.fr

Pascal Tournier, directeur général de la SAG (Société d’Aménagement Arve et Giffre) a donné l’autorisation préalable à l’utilisation et l’aménagement de la parcelle concernée, ainsi que le raccordement à leur réseau d’eau pour la fabrication de la glace. Cela fait doucement sourire lorsque l’on sait que cet été 2019 la Haute-Savoie s’est retrouvée plusieurs fois en vigilance sécheresse.

Ce combat nous concerne tous, même si vous n’habitez pas les communes de Magland et d’Arâches-la-Frasse votre soutien est essentiel. Même si vous ne passez pas de temps en montagne à Flaine votre participation est primordiale. Même si vous observez plus souvent les animaux et oiseaux de nos montagnes sur Instagram plutôt que dans leur habitat naturel votre secours est vital. Le seul fait d’aimer passer du temps en pleine nature est une raison suffisante pour nous apporter votre aide ! Il n'y a pas de solutions globales à des problèmes globaux, mais des solutions locales à des problèmes locaux, et c’est précisément sur des projets comme celui-ci que nous pouvons agir. Ce projet fait étrangement échos à celui de la création d’un second golf au Carroz d’Arâches : même problématiques, même enjeux, même intérêts privés. Espérons que nous trouvions une fin aussi heureuse puisque la mobilisation des habitants de la commune fut décisive pour l’abandon du projet. N’hésitez pas à contacter et interpeler les personnes concernées, décisionnaires, élus, député de la Haute-Savoie, préfet et sous-préfet de la Haute-Savoie, et leur faire part de votre opinion, de votre mécontentement, voire de votre consternation pour mettre un terme à ce projet absurde et stérile. Si ce projet s’est fait sans vous c’est bien la preuve que votre avis peut faire changer les choses, et donc qu’il compte n’en déplaise à certains : faite-le savoir !

Merci pour votre engagement et votre aide précieux !

Un citoyen concerné, un éperdu de sports de montagne, un passionné de faune et de flore alpine, un professionnel de la montagne, un flainois, Nans Clerc.

Respect Planet, Philippe Goitschel.

 

> ENGLISH VERSION

Let us save the plain around the Lake of Flaine: STOP to a second ice circuit!

At the end of August 2019 development work to create an access road for motorized vehicles was undertaken at the level of Flaine Lake from the Ice Circuit. This path will, in fact be used to access a new ice circuit or the extension of the actual one ( as if the current one was not enough in terms of pollution, noise, image, environmental and societal preoccupations). Not only does this site remain a secluded place in comparison to the rest of Flaine, wild and protected and it hosts an exceptional flora and fauna in winter as in summer. It is also a great open place for walkers or anyone practising nature sports of all sort all year around. The hiking trail named GR 96 is passing by ( Prealps, Regional natural park of the Bauges).

This project of extending the current Flaine Ice circuit and its outcome is the result of a work carried out by a handful of  people for the benefit of a few private interests; we have been aware of this project very recently as everything was carried out to make sure that nobody knows about it. And for this reason we are in the impossibility to file an administrative appeal as the legal delay of 2 months from the date of the publication is now over. Yet by 2017, this project was already in an advanced stage as we can find a decision from the Environmental Authority dated September 28, 2018. The building permit was delivered on the 5th of April 2019, the obligation to put up a sign indicating the building permit in a place to be seen by everyone was not respected as it was well hidden at the level of the current ice circuit where nobody ever goes except in winter and of course no sign was displayed by the lake of Flaine.

Very clearly Magland’s local elected officials did not play their role with the Flaine inhabitants, neither Flaine Tourism office. As we know Flaine is located on both Magland and Araches la Frasse communes and never have a say.

But Flaine inhabitants are not the only ones put on side on this matter, far from it: all the nature sportsmen are also abandoned by Magland’ s Town hall in favor of a private company. Mountain professionals actively participate in the reputation of the resort, the wide range of sports activities and the discovery of mountain areas such as the plain of the Flaine Lake, their fauna and flora are now threatened . Not to mention the holidaymakers of Flaine and Grand-Massif who are visiting our mountain resorts for the beauty of the place, its sports activities, its fauna and flora and not to visit  a motorized activity with an insignificant economic impact on the locals. Why considering just a few privileged one coming only for the day to the ice circuit without bringing financial income to the Flaine station and its development, just leaving a few fine particles and a deafening noise for 3 months of the year.

Last winter ( 2018/2019) the actual ice circuit could not operate properly in February due to the warm temperature which reduces the exploitation of this business. The argument to create a new circuit by the Lake is a lower temperature in comparison with the current one. However, there as well, the temperature are increasing year after year and we are going to sacrifice a wild area for a very short time project Creating a new ice circuit is the least viable business, if the main argument is lower temperatures. This is totally exasperating.

We need urgently your help and time is too short. Your opinion is important.

Eric Carton, owner of the Flaine ice circuit, is the petitioner of the ice driving circuit extension project. info@circuitglace.com

Pierre Claessen, director of the tourist office Flaine, has supported the file on behalf of the tourist office of Flaine. welcome@flaine.com