Pour la Protection de la Pagode bouddhiste Hong Hien de Fréjus

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La Pagode Bouddhiste de Fréjus est déjà à l'inventaire du Patrimoine Régional Paca. L'association propriétaire du site Association Centre Bouddhique Franco-Vietnamien veut pourvoir réintégrer la pagode dans la paix et y faire les travaux d'entretien et de préservation nécessaires et redonner à cette pagode toute sa place dans la vie du bouddhisme de la région afin que tous les bouddhistes de toutes origines puissent y venir, afin que les familles qui ont leurs défunts puissent se recueillir., afin d'y célébrer dignement toutes les fêtes bouddhistes traditionnelles.

Depuis plusieurs années des moines occupent illégalement ce site. Aidés de quelques complices ils manipulent l'opinion publique pour faire croire que la pagode serait détruite ! Ce qui est absolument FAUX !

Depuis le 22 avril 2012 ils doivent quitter la pagode qui n'est pas faite pour héberger en permanence du monde et dont l'hygiène et la sécurité ne sont pas aux normes. Ils ont été jugés à multiples reprises pour celà, informés par huissiers en 2014... Ils ont fait appel...; Il leur a été trouvé l'hébergement digne à la Pagode bouddhiste de Nice, surtout pour la personne de 95 ans qui subit des abus de faiblesse et loge dans des conditions indignes pour son âge : un petit lit inconfortable, se lave à l'eau froide, chauffage défaillant, escaliers inaccessibles... 

Le 21 décembre 2017 la Cour d'Appel d'Aix en Provence a confirmé leur expulsion.

Le 14 février, M. Paul Salmon président de l'association propriétaire de la Pagode, sans faire exécuter l'expulsion, a tendu la main à tout le monde et provoqué une réunion des différentes parties en vue de préparer ensemble la Fête du Têt , nouvel an, du 16, 17 et 18 février. Réunion positive ou chacun avait pris des engagements pour que les choses s'arrangent et pour arrêter ces procès incessants ! Seuls M. Salmon et Mme Geay ont respecté les engagements pris oralement et la parole donnée tandis que M. Turuban et Mme Marina Curti ont menti et trahi leur parole  !

Le vendredi alors que tout le monde se rendait sur le site pour le 1er jour du Têt, les fidèles ont trouvé le portail principal cadenacé et des panneaux indiquant des travaux...Le dimanche les squatters ont fait une mise en scène en faisant croire qu'il y a eu effraction et agression, ce qui est faux puisque le portail de service a permis aux fidèles de rentrer sans problème et de célébrer modestement le têt. La police et les service intérieurs étaient présent dehors ainsi qu'une élue de la mairie de Fréjus et la police municipale. 

Un véritable "fort Alamo" a alors commencé ! Le moine incriminé au tribunal (il est convoqué en correctionnel le 23 mai) s'est entouré de quelques personnes qui font du business très lucratif sur ce site depuis des années. Ils interdisent l'entrée aux fidèles et aux membres des familles dont les urnes funéraires sont sur le site depuis des décennies ! 

Cette pétition est destinée à rétablir la Vérité et à demander aux pouvoirs publics et aux tribunaux de rétablir l'association propriétaire dans ses droits tels que les tribunaux les ont jugés ! Il est demandé que l'association propriétaire depuis les années 70 représentée par son président Paul Salmon puisse revenir faire revivre ce site, entretenir et réparer tout ce qui est dégradé par les occupants depuis des années, et permettre aux familles de venir prier et se recueillir devant les urnes de leurs défunts !

Merci de nous aider !

 

 



Association Centre Bouddhique Franco Vietnamien Pagode Hong Hien Fréjus compte sur vous aujourd'hui

Association Centre Bouddhique Franco Vietnamien Pagode Hong Hien Fréjus a besoin de votre aide pour sa pétition “Préfet du Var : Pour la Protection de la Pagode bouddhiste Hong Hien de Fréjus”. Rejoignez Association Centre Bouddhique Franco Vietnamien Pagode Hong Hien Fréjus et 550 signataires.