Pétition fermée

NON AU RENVOI EN ITALIE DE JAMAL

Cette pétition avait 1 511 signataires


 

M. Jamal IDRIS, soudanais massalit de 21 ans, originaire du Darfour, est arrivé en France fin juillet 2016 et est, depuis le 6 novembre 2016, au Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) de Pleyber-Christ.

Jamal a rendez-vous en Préfecture de Quimper ce mardi 23 mai 2017 pour une notification de renvoi vers l’Italie et une mise à exécution. 

 Jamal a vu ses parents et ses frères massacrés par les milices pro-gouvernementales soudanaises, les janjawid. Il a fui son pays en passant par la Libye, avant de pouvoir embarquer sur une embarcation surchargée à destination de l’Europe via l’Italie.

Arrêté par la Police en Italie, il a été obligé d'y déposer ses empreintes de force (par la violence), mais il n’y a jamais déposé l’asile.

Le pays de destination de Jamal a toujours été la France parce qu’il en aimait la langue et le respect des droits de l’homme. 

Arrivé à Paris, il est monté dans un bus à destination du CAO de Pleyber-Christ (29) parce que les autorités lui ont dit que l’arrivée dans les CAO permettait d’être « dédubliné » et de demander l’asile en France.

Jamal pense que, mardi, il va être « dédubliné » et pourra enfin faire son récit à l’OFPRA. Il répète inlassablement "ça ne suffit pas que toute ma famille ait été massacrée ? ".

Il n’arrive actuellement pas à nous croire quand on lui dit que, ce mardi, il risque d’être placé en Centre de Rétention Administratif puis renvoyé en Italie, les jours suivants.

Jamal a pourtant, depuis son arrivée à Pleyber-Christ, été un élève agréable et assidu aux cours de français. Il cherche juste un peu de répit à toutes les violences qui lui sont arrivées dans la vie.

Dans le Finistère, de nombreuses personnes venant de Calais ou de Paris ont été « dédublinées », aussi bien en CAO qu’en UDAH (Hébergement d’urgence des demandeurs d’asile- après le CAO). M.IDRIS le sait et ne comprend pas pourquoi son sort pourrait être différent.

 Le Préfet a les pleins pouvoirs pour utiliser l’article 17 du règlement Dublin 3 qui permet à chaque état d’autoriser la demande d’asile en France de toute personne, y compris lorsque c’est un autre état qui devrait être responsable. 

Depuis début Mai, une dizaine de personnes de Brest, Plouguerneau et Pleyber-Christ sont victimes de ces renvois. 

Nous demandons au Préfet du Finistère d’utiliser son droit à autoriser les demandes d’asile en France pour Jamal et ses compagnons.



Les bénévoles du compte sur vous aujourd'hui

Les bénévoles du CAO PLEYBER-CHRIST a besoin de votre aide pour sa pétition “Préfet du Finistère: NON AU RENVOI EN ITALIE DE JAMAL”. Rejoignez Les bénévoles du et 1 510 signataires.