Petición cerrada

Non aux persécutions de militants politiques !

Esta petición ha conseguido 240 firmas


Militant politique patriote depuis de nombreuses années, Enzo habite Marseille. Loin d'être une ville apaisée, la cité phocéenne est le lieu de nombreuses violences politiques depuis plusieurs années. Les dits "antifas" y agissent en toute impunité, attaquant tout évènement ne leur plaisant pas.

Le jeudi 26 octobre au soir, Enzo rentre chez lui après une longue journée de travail.  Pensant qu'il va pouvoir se reposer tranquillement, il retrouve les vitres de sa voiture brisées. Dans sa boîte aux lettres, il retrouve plusieurs photographies de sa famille déchirées. Une en particulier attire son attention, celle de sa fille en bas-âge dans les bras de Marine Le Pen. Ces photographies sont accompagnées de messages menaçants : "Grosse pute on te nique le FN et toi" ; "De la par de tout les arabes".

Les violences contre des militants politiques ont amené à de nombreux évènements tristes et dramatiques ces dernières années.
Le militantisme politique étant un des fondements de notre vie démocratique et républicaine, il faut le protéger. Pour ce faire, il faut que toute violence politique soit considérée comme une circonstance aggravante et soit réprimée plus intensément.
Pour le moment, il faut surtout que les forces de l'ordre retrouvent le responsable de ces faits odieux.



Hoy: Davy cuenta con tu ayuda

Davy Rodriguez De Oliveira necesita tu ayuda con esta petición «Préfet des Bouches-du-Rhône: Justice pour Enzo !». Únete a Davy y 239 personas que ya han firmado.