Voie sur berge rive droite : faisons respecter la loi

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur le préfet de police,

Vous avez ainsi commenté le jugement du 21 février 2018 du tribunal administratif de Paris annulant les arrêtés de la maire de Paris fermant à la circulation 1,2 kilomètres de tunnels et 2,1 kilomètres de la voie sur berge rive droite : « L’aménagement tel qu’il avait été projeté ne peut se poursuivre. La mairie de Paris doit respecter les dispositions du L2512-14 III du Code Général des Collectivités Territoriales », c’est-à-dire ouvrir ces ouvrages à la circulation pour les véhicules de sécurité et de secours.

Je vous demande de faire respecter cette loi par la mairie de Paris en lui demandant la réouverture des tunnels et de la voie sur berge pour les véhicules prioritaires.

D’autre part, un nouvel arrêté de la maire, daté du 6 mars 2018, ferme les mêmes ouvrages à la circulation générale sous deux prétextes fallacieux :
1) « La valorisation du site à des fins esthétiques et touristiques ». Or la fermeture des tunnels a détérioré cette valorisation.
2) « Le caractère apaisé de la circulation [est] notamment un facteur déterminant dans le choix d'une destination par les touristes". Or, comme l’a prouvé le rapport du 20 novembre 2017 du « Comité régional de suivi et d’évaluation des impacts de la piétonisation des voies sur berge rive droite à Paris », la fermeture de ces ouvrages a nui à la fluidité, et donc à « l’apaisement » de la circulation.

Pour ces motifs je vous demande de bien vouloir faire annuler par le tribunal administratif l’arrêté du 6 mars 2018.

Veuillez croire, Monsieur le préfet de police, à l’assurance de ma très haute considération



contribuables parisiens et franciliens compte sur vous aujourd'hui

contribuables parisiens et franciliens a besoin de votre aide pour sa pétition “préfet de police de Paris: Voie sur berge rive droite : faisons respecter la loi”. Rejoignez contribuables parisiens et franciliens et 445 signataires.