Non à la fermeture des salles de sport en Martinique

Non à la fermeture des salles de sport en Martinique

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

Monsieur le préfet de Martinique, Mesdames, Messieurs les Elus (es)

Fort-de-France,
Le 31 octobre 2020

Nous, professionnels de l’encadrement de l’activité physique et sportive, déplorons la stigmatisation des lieux de pratique, comme étant des vecteurs potentiels de propagation de l’épidémie actuelle.
Sans nier la gravité de la pandémie, nous dénonçons les décisions infondées sur le plan sanitaire, social et économique. 

Nous souhaitons rappeler la situation sanitaire des Antilles-Guyane, la Martinique étant la moins impactée à ce jour depuis janvier 2020!; même si nous sommes aussi capables de reconnaître que les indicateurs sont à la hausse sur notre territoire depuis une quinzaine de jours.
En revanche pourquoi favoriser le maintien de certains établissements où le brassage est plus important et moins maîtrisé.

Notre activité fait partie des leviers essentiels participant à la lutte contre la pandémie, aussi bien sur le plan physique, en boostant le système immunitaire que sur le plan psychologique, en aidant les personnes à lutter contre le stress généré par cette période particulièrement anxiogène.
Le sport et plus singulièrement l’activité physique, est reconnu comme étant d’utilité et de santé publique (cf. stratégie sport et santé 2019-2024).
Les établissements recevant du public (ERP) de notre secteur d’activité ont fait des efforts et des investissements considérables pour contribuer à l’effort collectif!: lutter contre la propagation du virus, en proposant un protocole sanitaire strict,!!qui a d’ailleurs été renforcé depuis le 15 octobre dernier.

A ce titre, nous vous demandons de bien vouloir reconsidérer votre décision quant au fait que les établissements sportifs soient non essentiels.
Nous vous annonçons notre décision d’ouvrir nos établissements dès ce mardi 3 novembre, avec pour but de recevoir les médias, les élus (es) ainsi que les clients qui souhaitent nous soutenir. Ceci, dans le but de sensibiliser l’opinion publique sur la légitimité de notre action et surtout de notre existence.

Nos entreprises sont en danger, certes comme beaucoup d’autres dans notre département, mais c’est aussi priver les martiniquais et les martiniquaises d’un moyen de lutter contre la COVID à très court terme et plus généralement, de rester en bonne santé. En effet, votre décision met en péril la santé financière des structures sportives ainsi que les emplois dans ce secteur. Un client sur deux qui décide de résilier son contrat, ne s’engagera plus du tout. Ce sont donc des années d’efforts de fidélisation d’une clientèle, qui s’effondrent en quelques jours.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous voudrez bien porter à notre requête et demeurons à disposition pour un éventuel entretien.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet de la Martinique, Messieurs et Mesdames les Maires et Elus (es) de la Martinique, nos salutations distinguées.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !