Sauvons Oumar Konaté !! Notre apprenti boulanger est menacé d’expulsion !!

Sauvons Oumar Konaté !! Notre apprenti boulanger est menacé d’expulsion !!

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
frédéric BOUCHERY a lancé cette pétition adressée à Stéphane Rouvé (Préfet de l'Aube) et à

INADMISSIBLE !!! On marche sur la tête!!

Un contrat d'apprentissage à été signé, un budget alloué à l'apprentissage et des subventions ont été votées OR on refuse à notre apprenti, Oumar, l'accès à la fin de sa formation alors qu'il à été premier de sa classe tout au long de sa première année et qu'il souhaite simplement travailler dignement et passer son CAP.
Soyons solidaire et humain. Ce jeune au destin fragile ne mérite pas l'acharnement de l'état de droit. Son destin est entre vos mains !! Soutenons Oumar Konaté !!


Oumar est né en Guinée en 2003 dans un petit village à 900km de la capitale. Sa maman décède alors qu’il n’a que 7 ans. Subissant des maltraitances de la part de sa belle mère jusqu’à l’âge de 14 ans, il quitte son pays en 2017. Il passe par le désert du Sahara pour rejoindre l’Algérie puis le Maroc. Lors de sa traversée en bateau pneumatique où il cru mourir, il fut sauvé in extrémis en pleine mer par la Croix Rouge.
Il rejoint Paris grâce à une ONG puis prend un train au hasard pour arriver à Troyes dans l’Aube où il sera pris en charge par le centre départemental de l’enfance à l’âge de 15 ans.
Il obtient son brevet des collèges avec mention.

Oumar travaille dans notre boulangerie depuis 1 an. Il vient de passer en deuxième année.

Cet été, le couperet tombe, il reçoit une OQTF en bonne et due forme au motif de documents d’états civils « mensongers » ou « frauduleux », quand bien même le juge pour enfant à admis sa minorité et une carte consulaire lui a été délivrée par l’ambassade de Guinée à Paris !

C'est un jeune respectueux de la société Française, toujours à l’heure à son travail et d’un courage sans faille au vu de ses expériences de vie.

Malheureusement, ce n'est pas le seul dans notre département. Quel est le but et la raison profonde de les maltraiter de cette façon à leurs 18 ans révolus alors qu’ils apportent à la société leurs forces de travail et leurs compétences acquises grâce à l’investissement des professeurs, des entreprises et des jeunes eux-même.

Oumar est indispensable à notre entreprise car je suis seul à la production et nous espérons que les gens se mobiliseront à sa cause car n’oublions pas que la boulangerie est un commerce essentiel, il participe à la vie de quartier.

Merci pour votre soutien

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !