Victoire

NON AU CONCASSEUR A SCIONZIER

Cette pétition a abouti avec 217 signatures !


L'entreprise "Romand-TP" souhaite construire sur un terrain communal une installation ICPE de concassage-criblage au fond de la zone de Chamberon (rue du Pierrier). Cette zone est déjà saturée sur tous les plans (résidences, industries, routes).

L'installation traitera des matériaux inertes venant de chantiers de démolition, d'aménagement, de terrassement et de voirie de la Haute-Savoie et environs.

Prévision d'environ 100 000 tonnes par an de production de graves recyclées, de béton et d'enrobé avec une cadence annoncée de 20 poids lourds par jour !

CONSÉQUENCES POUR LES RIVERAINS :
    DANGER POUR LA SANTÉ
La zone est régulièrement impactée par une pollution de l’air à cause de l’autoroute blanche, des activités industrielles en tout genre, et des feux de cheminée. L’endroit encaissé ne favorise pas la ventilation des particules nocives qui entraînent des problèmes respiratoires chroniques, favorisent les AVC, etc.

Le concassage-criblage, ainsi que les camions, provoqueront des émissions de poussières qui viendront s’ajouter à la pollution déjà forte du secteur.

    NUISANCES SONORES ET LUMINEUSES
Le concasseur et le cribleur seront sources de bruits et de vibrations du lundi au vendredi de 7h00 à 18h00 et probablement le samedi pour les particuliers.

Le flux supplémentaire de camions ne peut qu'engendrer des nuisances sonores (bruit d'alerte de recul, circulation, déchargement, etc). L’installation et la circulation vont également engendrer une nuisance lumineuse.

    SÉCURITÉ
Un flux actuel journalier de 20 poids lourds auquel il faudra rajouter pour Romand-TP environ 20 poids lourds (44 ou 32 Tonnes) par jours. L’axe routier déjà dangereux pour les piétons (quartier de la gendarmerie) le sera deux fois plus avec l’ajout de ces passages.

    PROTECTION DE LA NATURE ET DE L’ENVIRONNEMENT
Aucune étude d’impact réalisée.

Empiétement sur une zone classée "non constructible" par le plan local d'urbanisme, occasionnant la destruction d'une partie de la forêt, et abandon d’une partie du chemin rural.

Destruction de la faune et de la flore, suppression d’une zone humide, possible usage du réseau d’eau communal, risque de glissement de terrain et de chutes de pierres.

ENSEMBLE MOBILISONS NOUS CONTRE CE PROJET

EN SIGNANT LA PÉTITION



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif CHAMBERON a besoin de votre aide pour sa pétition “Préfet de Haute-Savoie: NON AU CONCASSEUR A SCIONZIER”. Rejoignez Collectif et 216 signataires.