Pétition fermée

Stop à l'annulation des courses cyclistes !

Cette pétition avait 1 182 signataires


Milieu associatif et sportif : Organiser pour continuer de vivre sans rien céder au terrorisme !

La France connait (et nul ne l’ignore) un moment extrêmement « délicat » par les menaces terroristes qui pèsent sur notre démocratie.

Partant de ce constat, le monde associatif se doit de ne pas céder à la panique et à la psychose et continuer à faire vivre nos valeurs de convivialité, de partage, d’amitié, de vie et qui colle parfaitement à notre devise républicaine « liberté, égalité, fraternité ».

Hélas, en mettant en avant des consignes et des exigences de sécurité extrêmes, variables selon les secteurs géographiques, bon nombre de petites structures et de communes à petits moyens, sont contraintes d’annuler leurs organisations.

Au premier rang de ces associations, celles qui organisent des courses cyclistes sur la voie publique.

Certaines épreuves qui étaient au calendrier depuis plus de 15 ans et qui n’ont jamais connu de soucis particuliers car en adéquation avec les obligations traditionnelles ont du être annulées quelques jours seulement avant la date prévue par les maires car on nous impose :
- D’interdire les accès par des plots en béton, des barrières supplémentaires ou des voitures en travers de la chaussée et encore plus de signaleurs.
- D’interdire totalement la circulation dans les 2 sens.
- De distribuer éventuellement quelques « laisser-passer » aux riverains
- Presque d’interdire l’entrée du circuit aux coureurs.
- Sans oublier la demande de poster des agents de sécurité pour filtrer et vérifier les contenus des sacs, ce qui multiplierait le coût de l’organisation par 4 voire 5.

Dans ces conditions, il est évident que les municipalités sont amenées à annuler les courses pour ne pas risquer de se mettre à dos les administrés mais également, cela :
- met en péril les finances des associations dont la prestation d’organisation constitue la principale source de rentrées financières.
- brise le lien inter-communal.
- prive les personnes qui officient comme signaleurs (et qui sont souvent en difficulté sociale et financière) d’un petit « revenu » d’autant que l’annulation souvent seulement quelques jours avant la course les empêche de se rabattre sur d’autres manifestations (perte de « contrat » donc).
- prive les commerces locaux (cafés, brasseries…) qui perdent des potentialités non négligeables.
- menace les calendriers qui se réduisent de façon inquiétante et le dynamisme qui avait pris tant d’années à trouver écho est brusquement brisé et sera difficile à relancer.

Ce texte n’a d’autre objectif que de souligner la nécessité de comprendre la motivation des bénévoles à animer les communes, à faire vivre et connaître les associations, à dynamiser une région dont le sport est un vecteur essentiel de lien social.

Enfin, sans créer de polémique malsaine, il est assez incompréhensible que les situations soient aussi différentes d’un secteur à l’autre et que dire d’un département à l’autre.
Ainsi, les courses continuent d’être organisées et acceptées dans l’Avesnois, le Cambrésis, le Valenciennois, alors que les contraintes sont inapplicables dans le Douaisis et très différentes selon que la gestion de sécurité soit dépendante de la police ou de la gendarmerie.
Dans les départements voisins de l’Aisne et de la Somme, la circulation est autorisée dans les 2 sens et ce sont pratiquement les coureurs qui gèrent la sécurité, les forces de l’ordre ne faisant même pas de passage et que dire des signaleurs (souvent des bénévoles jamais contrôlés)

Cette pétition qui ne se veut pas une opposition de principe aux décisions mais qui a été demandée par l’ensemble des pelotons cyclistes et qui est même soutenue par des personnalités comme Jean-Marie Leblanc, ex-directeur du Tour de France, est lancée pour montrer que le monde associatif et sportif refuse de céder à la panique, à la terreur des obscurantistes qui veulent mettre à mal notre démocratie.

Moi, Italo Lecci, Président du cyclisme régional de compétition ufolep, Président du Haveluy Cyclo Club, plus gros organisateur avec 13 épreuves chaque année (dont 10 seront probablement annulées cette année) en ai été le rédacteur au nom de tous ceux qui se trouvent privés de leur passion et qui seront dans les signataires.

Elle a été rédigée le 8 mai 2017 (date symbolique) et a été proposée jusqu’au 30 juin 2017 avant d’être remontée aux autorités (Préfecture et sous-préfectures concernées).
Nous la proposerons également aux conseils municipaux des communes dont la course a été annulée pour les motifs repris dans le texte.

 



Clubs cyclistes organisateurs en nord pas de calais compte sur vous aujourd'hui

Clubs cyclistes organisateurs en nord pas de calais a besoin de votre aide pour sa pétition “Préfectures et sous préfectures du nord pas de calais: Stop à l'annulation des courses cyclistes !”. Rejoignez Clubs cyclistes organisateurs en nord pas de calais et 1 181 signataires.