STOP AU HARCELEMENT DE RUE - AGISSONS MAINTENANT

STOP AU HARCELEMENT DE RUE - AGISSONS MAINTENANT

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Politiqu'elles a lancé cette pétition adressée à Pouvoirs publics et à

42% des femmes de moins de 35 ans ont subi du harcèlement dans l’espace public, rues et transports, en 2020 (sondage commandé par le ministère en charge de l'Égalité entre les femmes et les hommes, en novembre 2020). Les agressions sur les membres de la communauté LGBTQIA+ ne cessent d’augmenter d’année en année -avec une hausse de 15% selon le dernier rapport sur l’homophobie en 2019. Cette situation de danger permanent n’a été qu’aggravée par le confinement. Les rues désertes, les boutiques, restaurants, espaces communs fermés, les quais et les transports en communs vides sont autant d’occasions pour les agresseurs d’agir en toute impunité. Nous savons ces chiffres, nous connaissons leur violence. Nous sommes tous.te.s conscient.e.s de l’urgence de la situation.


Face à ce besoin urgent d’accompagnement et d’aide pour les victimes de harcèlement, les universités et les écoles tentent de se mobiliser. Des initiatives étudiantes, syndicats et associations ont mis en place des cellules de veille afin d’assurer une écoute à ceux et celles victimes de harcèlement. Cependant, un problème majeur persiste, celui de ne pas savoir réagir lorsque nous, étudiant.e.s, nous retrouvons face à ce genre de situation. Cela n’est pas normal.


En tant que jeunes, étudiant.e.s, nous sommes tous.tes touché.e.s de près ou de loin par le harcèlement sexiste et sexuel, de rue, en soirée. Mais que faire quand nous en sommes témoins, quand nous en sommes victimes ? Nous finissons toujours par culpabiliser de ne pas avoir réagi, secouru, aidé. Ce n’est pas une fatalité : nous pouvons agir ! C’est notre souhait à tous.tes de créer un monde plus sûr pour nos ami.e.s, notre famille, nos proches. Nous sommes la génération qui peut donner une nouvelle impulsion, de nouveaux espoirs pour les décennies à venir.


Nous ressentons le besoin de nous responsabiliser, de se sentir confiant.e.s afin d’agir pour minimiser les conséquences. Combien d’entre nous peuvent affirmer savoir réagir de manière adaptée à des situations d’harcèlement ou de pressions dans l’espace public ? Malgré les actions mises en place pour accompagner les victimes et minimiser le harcèlement, la pression psychologique dans l’espace public ne diminue pas. Encore trop peu de jeunes sont assez confiant.e.s pour réagir immédiatement. Il existe pourtant des techniques simples et accessibles à tous pour enfin réagir ! Nous avons décidé de nous rapprocher de la Fondation des Femmes pour promouvoir le programme Stand Up contre le harcèlement de rue et inciter un maximum d'étudiant.e.s de l'université à s'emparer de la méthode des 5D - distraire, déléguer, documenter, diriger, dialoguer-  en se formant lors des sessions  proposées par la Fondation. Adopter une posture d'hypervigilance doit être à la portée de chacun.e pour limiter le harcèlement de rue. 


Politiqu’elles n’a pas les moyens à elle-seule de sensibiliser et d’éduquer chacun.e. Cette lutte n’est pas uniquement  individuelle, mais collective et nous avons besoin des outils nécessaires pour la mener.


L’équipe Politiqu’elles

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !