Pourquoi je dis SI TAV et je demande d'achever la ligne à haute vitesse Lyon-Turin

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Face à l’hésitation du gouvernement italien  sur la poursuite ou non  du projet de tunnel  franco-italien du Lyon-Turin et si aucune décision est prise début 2019, ce chantier emblématique, prioritaire pour l'Union européenne, risque d’être remis en cause voire arrêté.

La ligne à haute vitesse Lyon-Turin est destinée au transport de passagers et marchandises : elle relira ces deux villes au cœur de l’Europe et elle accompagnera le développement des économies française et italienne. Par ailleurs, il n’est plus envisageable d’utiliser le tunnel du Fréjus, voulu par Cavour et inauguré en 1871.

En effet, ce vieux tunnel, construit dans une seule galerie, ne respecte plus les standards internationaux de sécurité et d’efficience. Le doubler nécessiterait 15 ans et un investissement de presque deux milliards sans aucune contribution des fonds européens.

Huit gouvernements différents en France et en Italie ont jugé que l’ouvrage était indispensable aux deux Pays. Les coûts de réalisation du tunnel de base sont assurés à 50% par l’Union Européenne.

Le train est dans l’absolu le moyen de transport le plus écologique: chaque année trois millions de poids lourds circulent entre la France et l’Italie (92%  du fret transite par la route); un million sera transféré vers le rail.

Cette ligne représente pour la France, l’Italie et l’Europe une opportunité économique, commerciale et touristique mais aussi une forme d’échange de connaissances et de culture.



Si Torino compte sur vous aujourd'hui

Si Torino VAAVANTI a besoin de votre aide pour sa pétition “Pourquoi je dis SI TAV et je demande d'achever la ligne à haute vitesse Lyon-Turin”. Rejoignez Si Torino et 1 848 signataires.