Participation active des jeunes dans les espaces décisionnels des communes au Burkina Faso

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Nous avons le pouvoir de changer l’avenir du Burkina Faso! La jeunesse a son mot à dire dans les instances de prise de décision de la commune.

Selon le recensement général de la population de 2006, la population burkinabè est à majorité jeune. En effet, que les personnes dont l’âge est compris entre 15 et 35 ans représentent 33,2% de la population au Burkina Faso. Pourtant, de son indépendance à ce jour, peu de jeunes ont eu accès aux sphères décisionnelles de notre pays.

 En effet, aujourd’hui encore on relève qu’au Burkina Faso seulement 17% de jeunes siègent au niveau des collectivités territoriales et que les moins de 35 ans ne représentent que 11, 27% des conseillers municipaux membres des organes  exécutifs » (Source annuaire statistique des élus locaux de 2012).  Ces chiffres sont encore plus faibles lorsque l’on se penche sur le cas spécifiques des jeunes femmes et des jeunes urbains. Il est temps de remédier à cette situation !

Une implication des jeunes dans la gestion des municipalités permettraient de prendre en compte leurs préoccupations pour un développement local participatif. À l’instar du maire de la commune rurale de Komsilga agé de 29 ans, élu depuis 2016. Il est actuellement le plus jeune élu local du Burkina Faso. On compte à son actif des réalisations telles que la construction de 20 écoles, 1 CSPS, 40KM de piste rurale et 40 forages, pour n’en citer que quelques-unes.

Faisons de nos communes des exemples de bonne gouvernance et d’inclusion.

Mobilisons-nous pour que ce tiers vital de la population prennent pleinement part au développement de notre pays.

Ensemble demandons aux responsables de nos partis politiques de faire de la jeunesse burkinabè des leaders d'aujourd’hui; en signant cette pétition clé pour l’implication effective des jeunes dans les espaces décisionnels des communes.