Pour un déblocage pacifique des universités : OUI à la liberté d'étudier

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


L'annonce du projet de loi ORE a suscité de nombreuses oppositions au sein des universités françaises, aussi bien du côté des étudiants que des enseignants, chercheurs et personnel des facultés. Cependant, ce mouvement d'opposition s'est installé au sein même des universités, ces lieux dédiés initialement au savoir et à l'apprentissage. De nombreux blocus sont en cours, paralysant totalement le déroulement des études d'une majorité d'étudiants ne souhaitant, pour la plupart, pas prendre part à la mobilisation et désirant poursuivre le semestre jusqu'à son terme. 

Au-delà même de l'atteinte à la liberté d'étudier de chacun, ces blocus sont générateurs de dégradations (dont l'une à caractère antisémite), de violences tant morales que physiques et de fortes tensions comme nous avons pu le constater à Tolbiac. Aujourd'hui, nous apprenons que des partiels sont même en suspens à l'Université de Nanterre où les bloqueurs parviennent à en empêcher le déroulement. 

Tous ces étudiants, qu'ils soient favorables ou non à la loi ORE, demeurent libres d'étudier et d'assurer leur avenir. Il ne s'agit pas ici d'empêcher une quelconque lutte contre le projet de loi, chacun demeure libre de manifester et de penser. Mais nous sommes farouchement opposés à ce qu'une minorité prenne en otage les études d'une majorité pour des revendications politiques. Les bloqueurs qui imposent ainsi leurs revendications se placent à l'encontre même de la démocratie qu'ils prétendent défendre et mettent en péril une année de travail pour de nombreux étudiants français. 

N'oublions pas que faire des études représente pour certains un investissement financier supporté par les familles ou par des heures de travail à côté de la fac. Il serait injuste que ces étudiants soient les premières victimes d'une année d'université sacrifiée.

Nous souhaitons donc montrer qu'au-delà des avis variés sur la loi ORE, nous sommes une majorité silencieuse à s'opposer et à condamner cette occupation illégale des universités. 

 



Débloqueurs compte sur vous aujourd'hui

Débloqueurs PACIFIQUES a besoin de votre aide pour sa pétition “*: Pour un déblocage pacifiste des universités : OUI à la liberté d'étudier”. Rejoignez Débloqueurs et 225 signataires.