Pétition fermée

Pour rétablir la sécurité dans les bus scolaires de la Nièvre

Cette pétition avait 196 signataires


Monsieur Joly, Président du Conseil Départemental de la Nièvre
Madame Dufay, Présidente de Région Bourgogne Franche-Comté
Monsieur Régny, Sous Préfet de Cosne sur Loire
Madame Echard, présidente du SITS (syndicat intercommunal des transports scolaires)
Monsieur Veneau, Maire de Cosne-Cours-sur Loire
Madame Sollogoub, Maire de Neuvy sur Loire
Madame Alexandre, Maire de Annay
Madame Roy, Maire de la Celle sur Loire
Madame Pillard, Maire de Myennes

Madame De Mauraige, Maire d'Arquian
Madame Galopin, Maire de Saint Loup
Monsieur Marcellot, Maire de Saint Père
Madame Ruelle, Maire de Savigny en Sancerre

 


Nous, parents d'élèves du collège René Cassin de Cosne sur Loire, vous alertons sur une grave situation d'insécurité dans les bus scolaires.

Depuis quelques mois, on constate une dégradation des conditions de transport des enfants dans les bus du matin et du soir (plus particulièrement, en ce qui nous concerne, sur certaines lignes, celles de Neuvy sur Loire et de La Celle notamment) : en effet, le chauffeur étant le seul adulte présent, et ne pouvant, de ce fait, assurer la discipline au sein du car, certains élèves prennent toutes les libertés, refusant de mettre leur ceinture, manquant de respect envers les chauffeurs, dégradant les sièges avec des cutters ou les brûlant avec des briquets, lançant des projectiles, circulant entre les sièges, quand ce n'est pas par dessous... Les risques majeurs étant évidemment l'accident de la route, mais aussi l'incendie !

Cette situation devenue ingérable, insécure et intolérable a déjà été signalée y compris par les chauffeurs eux-même (qui, sur certains trajets sont obligés de s'arrêter 2-3 fois pour remettre de l'ordre). Monsieur Millet, dirigeant de l'entreprise "Prêt à partir" a porté plainte à plusieurs reprises pour dégradation (25 sièges brûlés dont 3 non réutilisables depuis le début de l'année) et mise en danger de la vie d'autrui (par "représaille" semble-t-il, suite à des plaintes, des automobilistes et des conducteurs de mobylettes ont tourné autour des bus, les ralentissant, leur faisant des queues de poisson, etc., certains chauffeurs subissant même des menaces de mort !).

Il faut rappeler qu’une fois montés dans le bus, les élèves ne relèvent plus de la responsabilité de l’établissement scolaire mais de celle de leurs parents. En réalité nous nous retrouvons, ici comme ailleurs (car ce n’est pas propre à Cosne sur Loire), confrontés à un espace de non-droit.

Très inquiets de cette situation inacceptable pour des raisons évidentes de sécurité, mais aussi de civisme, nous souhaitons que soit mise en place, de façon urgente, la présence systématique d'un autre adulte lors des trajets...


Par ailleurs, cette mesure ne pouvant suffire à résoudre l'ensemble des problèmes posés, nous sollicitons une rencontre avec l'entreprise de transport "Prêt-à-partir", des élus et la gendarmerie, afin de réfléchir ensemble aux solutions qui devront être apportées.

 

Les parents d'élèves.



Sophie Semet compte sur vous aujourd'hui

Sophie Semet SEMET a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour rétablir la sécurité dans les bus scolaires de la Nièvre”. Rejoignez Sophie Semet et 195 signataires.