Pour les ours polaires : non à l’exploration pétrolière d'une zone naturelle en Arctique !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 000 !


À l'heure actuelle, une entreprise dont vous n'avez probablement jamais entendu parler fait pression sur le Département de l’Intérieur pour qu'il accélère les études d'impact environnemental. L’objectif est de pouvoir creuser sur les terres de la Réserve nationale sauvage de l'Arctique (ANWR). Là bas vivent des ours polaires et des rennes. C’est aussi la terre ancestrale des Gwich'in Athabascan, tribus originaire d’Amérique du Nord. Il s’agit de la dernière zone naturelle vierge des États-Unis. L’appel d'offres pour le pétrole et le gaz dans l'ANWR serait un autre exemple de morcellement de terres publiques par l'Administration Trump. Dites à l'entreprise “Arctic Slope Regional Corporation” de se retirer de la région.

En 2017, Arctic Slope a dépensé 590 000 $ en lobbying auprès du gouvernement fédéral pour ouvrir l'ANWR au développement pétrolier et gazier. Un des cadres supérieurs d'Arctic Slope à été nommé à un poste important au Département de l'Intérieur. En 2017, Arctic Slope a fait pression sur le Sénat pour autoriser le forage de 600 000 hectares au large des côtes de l'ANWR. Pendant le mandat de l’ex Secrétaire à l’Intérieur, les études d’impact n’ont pas été réalisées pour accélérer le processus de vente. Cette vente pourrait débuter dès 2019 !

Depuis 1960, l'ANWR est protégée de toute exploitation pétrolière et gazière. Il n'y a pas de routes et pas de villes ; il n'y a que des randonneurs occasionnels. La vie des Gwich'in Athabascan reposent sur les rennes qui migrent dans la région depuis des millénaires. Il y a aussi 900 ours polaires menacés qui habitent l'ANWR, les changements climatiques font fondre les glaciaires ce qui limitent leur capacité de trouver de la nourriture. Si les compagnies pétrolières et gazières commencent à creuser dans la région, cela pourrait être la fin des Gwich'in Athabascan et des ours polaires d'Amérique. La faune et les communautés autochtones ne doivent pas être mises en danger pour des profits économiques. Dites à Arctic Slope que l'ANWR doit restée hors de portée !

Dans certaines régions des États-Unis, les habitants souffrent toujours des marées noires de l'Exxon Valdez et de Deepwater Horizon, qui ont eu lieu il a des décennies. Si un déversement de pétrole se produisait dans l'Arctique, il aurait des conséquences dévastatrices. Dites à Arctic Slope que l’ANWR n'est pas faite pour le pétrole et le gaz.