Pétition fermée

Pour le maintien de la maternité de Saint-Louis

Cette pétition avait 1 348 signataires


Madame, monsieur, Nous tenons à rappeler à tous que l'unique objectif de cette démarche est la défense d'un accès aux soins de proximité, de qualité, pour tous.

Suite aux différents communiqués de presse rédigés par l'Agence Régionale de Santé - Grand Est, nous craignons une fermeture de la maternité.

Cette fermeture représente pour les habitants du bassin de vie une dégradation importante de l'accès aux soins de proximité de qualité.

Une femme enceinte, suivie dans une maternité facilement accessible tout au long de sa grossesse, par l’équipe qu’elle connaît, qui la connaît et qui sera présente au moment de son accouchement, pourra donner naissance à son enfant dans les meilleures conditions possibles. Cet environnement, à taille humaine, attentif à la qualité relationnelle:

- facilite l’instauration d’une relation positive, attentive et sereine entre la mère et son enfant, sécurisée par le personnel de la maternité,

- est la meilleure prévention des difficultés que peut rencontrer une mère avec son bébé en cette période sensible,

- permet l’établissement à long terme d’un lien fort, base du bon développement ultérieur de l’enfant.

La sécurité des patientes et des bébés est assurée par la présence des gynécologues, des anesthésistes 24h/24h et par la collaboration avec les pédiatres de néonatalogie de l’hôpital UKBB de Bâle aussi disponibles 24h/24h.

 

C'est pour ces raisons d’humanité, auxquelles nous croyons, que nous sommes fortement opposés à la fermeture de la maternité, même si nos chances d'être entendus par des « politiques administratives comptables » sont dérisoires.

 Il n'est pas question de laisser fermer la maternité, pour de mauvaises raisons, sans protester.

 Merci pour votre soutien.

L’équipe de la maternité.



Maternité compte sur vous aujourd'hui

Maternité 3 FRONTIÈRES a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour le maintien de la maternité de Saint-Louis”. Rejoignez Maternité et 1 347 signataires.