Pour le droit à un revenu de base inconditionnel supérieur au seuil de pauvreté.

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Ce ne sont jamais les billets de banque qui travaillent. Ce ne sont jamais les capitaux mais seulement les personnes qui transforment les ressources en richesses. Indépendamment de nos emplois, par le simple fait de vivre, d’avoir des activités, de respirer, nous travaillons. Dans notre économie financiarisée, on ne mesure l’utilité d'un travail que par rapport à sa rémunération alors que les salaires sont déconnectés de l’utilité réelle des emplois, de leur incidences sur nos sociétés, sur notre environnement, sur nos avenirs.

Il serait plus juste, plus simple, plus démocratique et plus viable économiquement d’attribuer inconditionnellement un revenu de base à toutes et tous. Un revenu cumulable avec tous les autres revenus, un revenu qui ne pourrait pas être saisi, un revenu donnant à toutes et tous la liberté de vivre décemment.

La richesse de l’humanité ne réside pas dans notre asservissement aux capitaux, aux pouvoirs centralisés, à nos papiers d’identités, à nos autorisations administratives de séjour. La richesse de l’humanité est dans les hommes, les femmes et enfants que nous sommes. Être civilisé c’est apprendre à construire ensemble, toutes et tous ensemble, apprendre à tendre la main, apprendre à se faire confiance.

Un revenu de base inconditionnel au moins supérieur au seuil de pauvreté, permettrait à tous les artisans et petits entrepreneurs, ceux-là même qui ont parfois du mal à se verser un salaire, d'entreprendre librement, sans mettre en péril leur survie et celle de leur famille.

Tous les métiers ont de bons cotés mais, certaines conditions de travail et salaires les dévalorisent. En donnant à toutes et à tous les moyens de renégocier leurs rémunérations et conditions de travail, un revenu de base inconditionnel au moins supérieur au seuil de pauvreté permettrait d'enfin diminuer la pénibilité et rémunérer décemment les travaux les plus pénibles.

Un revenu de base inconditionnel supérieur au seuil de pauvreté, par la liberté de choix retrouvée qu'il implique, diminuerait mécaniquement les discriminations, toutes les discriminations.

En rendant à chacune et chacun un peu d'autonomie, un revenu de base inconditionnel supérieur au seuil de pauvreté rétablirait un peu d'égalité entre les conjoints quand  l'un n'a pas de quoi vivre décemment sans l'autre.

Un revenu de base inconditionnel au moins supérieur au seuil de pauvreté, permettrait d'en finir avec le sentiment de disqualification sociale de toutes celles et de tous ceux qui ont besoin de quémander de quoi vivre décemment. Les victimes de notre système économique ne pourraient plus être désignés comme des "profiteurs" puisque tous et toutes les personnes recevraient le même revenu de base.

En donnant enfin à toutes celles et tous ceux le souhaitant la liberté de s'investir dans les activités de leur choix, un revenu de base inconditionnel au moins supérieur au seuil de pauvreté faciliterait l'éducation populaire et la vie associative.

...



François compte sur vous aujourd'hui

François NICOLAS a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour le droit à un revenu de base inconditionnel au moins supérieur au seuil de pauvreté.”. Rejoignez François et 1 521 signataires.