Pour le démontage de l'antenne de téléphonie de l'immeuble Foncia Limouzy à Narbonne

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


L'antenne dissimulée dans une fausse cheminée sur l'immeuble FONCIA LIMOUZY au 56 RUE JEAN JAURES à Narbonne est entrée en activité depuis quelques mois.

La toxicité sanitaire des relais de téléphonie mobile est prouvée sur le plan scientifique. Comme pour l'amiante en son temps, la loi ne protège pas aujourd'hui les riverains exposés malgré eux et souvent à leur insu aux rayonnements électromagnétiques.

Le principe de précaution qui s'applique en France régulièrement n'a pas eu droit de cité à Narbonne:

Logement d'habitation à 15 m de l'antenne

Médiathèque du grand Narbonne à moins de 100m

Conservatoire / Crèche / Ludothèque / Installations sportives
et salles de réunions /MJC / Collège et Ecoles se trouvent dans un périmètre inférieur à 300m


Au vue de la non prise en compte de ces arguments par la mairie et de la toxicité avérée subie par une partie de la population narbonnaise vivant, travaillant et grandissant à proximité de l'antenne, nous jugeons utile de réaffirmer notre opposition.


Nous demandons:

- à Jean Claude Limouzy de résilier le contrat de bail le liant à l'opérateur de téléphonie. Il est injuste qu'il tire seul profit de cette installation, alors que les propriétaires riverains voient leurs biens immobiliers dépréciés par la présence de l'antenne.

-  au maire Didier Mouly d'intervenir  afin de préserver ses administrés des risques sanitaires potentiels

Nous rappelons à Jean Claude Limouzy et à Didier Mouly que les assureurs ne couvrent plus les risques de toutes natures, sanitaires inclus, liés à l’émission de champs électromagnétiques. Ils peuvent donc voir leurs responsabilités civiles engagées en cas de dommages de ce type.



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif NOUVELLE ECOUTE NARBONNE a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour le démontage de l'antenne de téléphonie implantée sur l'immeuble FONCIA LIMOUZY. Appliquons le principe de précaution à Narbonne”. Rejoignez Collectif et 108 signataires.