Pétition fermée

Pour la sauvegarde de l'orgue du Conservatoire de Courbevoie

Cette pétition avait 1 539 signataires


Appel à tous les passionnés de musique et d'enseignement musical.

Contrairement aux idées reçues, les demandes d'admission dans les classes d'orgue ne cessent de croître.

Certains établissements, en ouvrant de telles classes, connaissent parfois des situations transitoires les amenant à utiliser des appareils numériques électroniques ou simulateurs, ou à passer des conventions avec des églises proches.  Il s'agit dans 99% des cas de classes à effectifs limités, et qui le resteront de par cet état de fait.

Le conservatoire de Courbevoie a toujours offert pour l'étude de l'orgue des conditions d'enseignement identiques aux autres instruments jusqu'à aujourd'hui . Cette situation privilégiée et enviée est suffisamment rare pour être soulignée : petit orgue à tuyaux présent dès la création de la classe en septembre 1992, temps complet d'enseignement (seize heures hebdomadaires), installation du grand-orgue Lété de  trois claviers en décembre 2006,  participation des élèves à la vie du conservatoire et aux pratiques collectives.

Plusieurs centaines d'élèves y ont été formés par Pascale Mélis dont la classe ne désemplit pas, ce qui contribue au rayonnement musical de la ville de Courbevoie grâce à la réussite et l'insertion professionnelle d'un nombre important d'élèves.

 En Mars 2017,  la décision choquante de vendre l'orgue du conservatoire de Courbevoie, avec l'intention de le remplacer par un ersatz électronique a donné un coup de massue aux 23 élèves. Elle remet en cause l'essence même d'un enseignement artistique.

Un simulateur électronique n'est qu'un outil, ce n'est pas un instrument de musique.

Il ne saurait y avoir d'orgue sans tuyaux.

La vocation d'un conservatoire est de mettre ses élèves en situation en leur donnant l'opportunité de toucher de vrais instruments, conformément à sa mission de service public. 

A l'ère du tout virtuel, la tentation est grande de remplacer, sous des prétextes budgétaires, les instruments les plus coûteux et les plus encombrants (pianos, orgues, percussions) par des appareils numériques qui n'ont rien de vivant. 

Ne laissons pas un acte d'une telle gravité se produire. Cela pourrait avoir de  lourdes conséquences et mettrait en péril l'avenir de l'enseignement musical en France.

 Merci à tous de votre soutien. Partagez et aidez par votre signature à convaincre la municipalité et la direction du conservatoire de renoncer à cette décision incompréhensible.

 



Louis compte sur vous aujourd'hui

Louis JULLIEN a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour la sauvegarde de l'orgue du Conservatoire de Courbevoie”. Rejoignez Louis et 1 538 signataires.