Pour la réouverture immédiate du Vieux Marché !

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Faut-il à nouveau le rappeler ? Le Vieux Marché est une activité unique. C’est l’un des rares marchés de brocante et d’antiquités au monde à se dérouler 365 jours par an. Poumon social et économique de tout un quartier, il est établi depuis 1873 sur la place du Jeu de Balle, au cœur de Bruxelles.

Pour la première fois de son histoire, le Vieux Marché a été suspendu pendant plusieurs mois au printemps dernier. Il est actuellement à nouveau fermé depuis plus de trois mois, alors que les protocoles appliqués l'été dernier ont parfaitement démontré la capacité d'y accueillir quotidiennement les chineur•es en toute sécurité.

Cette fermeture est inexplicable d'un point de vue sanitaire, alors que des lieux de forte concentration humaine sont autorisés, telle la rue Neuve, et que les marchés en plein air sont restés ouverts. Il suffit de se rendre au marché du Midi, le dimanche à quelques pas de là, pour se se rendre compte du contraste et de l'aberration de fermer le Vieux Marché. D'autant plus que des marchés et magasins de brocante en intérieur sont autorisés à ouvrir.

Le gouvernement fédéral doit comprendre qu'en fermant les brocantes de plein air, il ne met pas seulement en sourdine une activité de recyclage et de vide grenier écologiquement essentielle et chère aux citoyen•nes à travers tout le pays : il interdit aussi, sans discernement, un marché quotidien qui fait vivre plus de 200 marchand•es professionnel•les. Ce faisant, il met en péril la survie de tout un quartier central de Bruxelles dont les commerces et artisans vivent directement du Vieux Marché. Sans compter tous•tes les habitant•es pour qui c'est une source irremplaçable de vêtements et d'objets essentiels.

Il avait fallu expliquer cette nuance au gouvernement lors du premier confinement. Mais apparemment, sa mémoire est courte. Alors redisons-le aujourd'hui : le Vieux Marché est essentiel. Rien ne justifie de le laisser fermé un jour de plus ! Nous voulons sa réouverture immédiate !

Pavé dans les Marolles
contact@pave-marolles.be
(peinture : Elke Einsmann)